Actualité 

Gérard Collomb empêche la venue de Christiane Taubira dans une salle municipale de Lyon

actualisé le 11/03/2017 à 20h12

À l’initiative d’une librairie lyonnaise, Christiane Taubira devait présenter son dernier livre à la salle des Rancy. Mais la mairie de Lyon a refusé d’accueillir l’ancienne garde des Sceaux dans des locaux municipaux.

Après avoir fait interdire la tenue d’un débat sur la démocratie animé par Médiapart en partenariat avec la Bibliothèque municipale, le socialiste Gérard Collomb a trouvé le moyen de poser son veto à l’accueil de Christiane Taubira à la salle des Rancy -l’ex-ministre étant en tournée promotionnelle pour son livre « Nous sommes sur Terre ».

Choisie par la Librairie Le Tramway, organisatrice de l’évènement, cette salle est également l’une des 12 MJC (Maison de jeunesse et de culture) subventionnées par la Ville de Lyon. La préfecture avait donné son accord et la rencontre devait rassembler a priori environ 500 personnes.

Le 2 mars, coup d’arrêt. La Ville fait annuler l’évènement à la MJC des Rancy, invoquant un motif légal : l’interdiction pour une collectivité de faire bénéficier un candidat d’avantages avant une élection.

Christiane Taubira s’est en effet positionnée pour soutenir la campagne de Benoît Hamon. Même si elle venait pour présenter son ouvrage et pas pour une réunion politique, le maire Gérard Collomb a présumé que l’ex-ministre de la Justice militait pour la campagne du candidat du PS.

Finalement, la rencontre a été maintenue et déplacée dans les locaux de l’Université Lyon2, ce 11 mars à 14h.

Beaucoup d’élus de tous bords ont exprimé leur indignation face à ce qui passe pour une forme d’autoritarisme de la part d’un maire socialiste qui est lui-même fortement engagé dans la campagne d’un candidat, Emmanuel Macron.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 725 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 739 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 618 visites. Aucun commentaire pour l'instant.