Vigies 

Depuis Villeurbanne, un concours Facebook se moque des notes de lecture de Pénélope Fillon

actualisé le 02/02/2017 à 08h36

PAR 20MINUTES.FR

Tout est parti d’un simple post-it:

« Guerre et Paix : Un gros bouquin avec pas mal de trucs qui se passent. Signé Penelope Fillon», pouvait-on y lire.

Capture d'écran du concours de fiches de lecture «comme Penelope Fillon» lancé sur Facebook. - IMPROBABLES LIBRAIRIES

Capture d’écran du concours de fiches de lecture «comme Penelope Fillon» lancé sur Facebook. – IMPROBABLES LIBRAIRIES

En recevant ce message, Gérard Picot a eu l’idée de lancer le « prix Penelope » : un concours de fiches de lectures n’excédant pas trois lignes.

Lancé sur sa page Facebook « Improbables Librairies, Improbables Bibliothèques » qui réunit 235 000 amateurs de littérature, le concours a incité plus d’un millier d’internautes à chroniquer en moins de trois lignes des grands classiques de la littérature.

Autant de façons de se moquer (gentiment) de la polémique entourant Penelope Fillon, soupçonnée d’avoir touché 5 000 euros de salaire mensuel entre mai 2012 et décembre 2013 pour avoir rédigé « deux ou trois notes de lectures » pour le compte de La Revue des deux mondes.

Un exemple de note de lecture :

– « À la recherche du temps perdu » (Marcel Proust) : « Pas mal mais les phrases sont un peu longues. C’est un peu triste quand il ne le retrouve pas à la fin »

Gérard Picot (qui est par ailleurs directeur du Festival du Livre Jeunesse de Villeurbanne) réfléchit à l’idée de regrouper toutes ces fiches de lecture dans un recueil qu’il pourrait présenter à la prochaine Fête du Livre de Villeurbanne.

À lire sur 20Minutes.fr

Partager cet article