Habillage
Depuis Villeurbanne, un concours Facebook se moque des notes de lecture de Pénélope Fillon
Vigies 

Depuis Villeurbanne, un concours Facebook se moque des notes de lecture de Pénélope Fillon

actualisé le 02/02/2017 à 08h36

PAR 20MINUTES.FR

Tout est parti d’un simple post-it:

« Guerre et Paix : Un gros bouquin avec pas mal de trucs qui se passent. Signé Penelope Fillon», pouvait-on y lire.

Capture d'écran du concours de fiches de lecture «comme Penelope Fillon» lancé sur Facebook. - IMPROBABLES LIBRAIRIES

Capture d’écran du concours de fiches de lecture «comme Penelope Fillon» lancé sur Facebook. – IMPROBABLES LIBRAIRIES

En recevant ce message, Gérard Picot a eu l’idée de lancer le « prix Penelope » : un concours de fiches de lectures n’excédant pas trois lignes.

Lancé sur sa page Facebook « Improbables Librairies, Improbables Bibliothèques » qui réunit 235 000 amateurs de littérature, le concours a incité plus d’un millier d’internautes à chroniquer en moins de trois lignes des grands classiques de la littérature.

Autant de façons de se moquer (gentiment) de la polémique entourant Penelope Fillon, soupçonnée d’avoir touché 5 000 euros de salaire mensuel entre mai 2012 et décembre 2013 pour avoir rédigé « deux ou trois notes de lectures » pour le compte de La Revue des deux mondes.

Un exemple de note de lecture :

– « À la recherche du temps perdu » (Marcel Proust) : « Pas mal mais les phrases sont un peu longues. C’est un peu triste quand il ne le retrouve pas à la fin »

Gérard Picot (qui est par ailleurs directeur du Festival du Livre Jeunesse de Villeurbanne) réfléchit à l’idée de regrouper toutes ces fiches de lecture dans un recueil qu’il pourrait présenter à la prochaine Fête du Livre de Villeurbanne.

À lire sur 20Minutes.fr