Politique  Société 

Le « Pass contraception » va-t-il être supprimé par Laurent Wauquiez ?

actualisé le 15/04/2016 à 08h42

[Article mis à jour] Alors que le budget de la région Auvergne Rhône-Alpes sera voté le jeudi de cette semaine, avec l’annonce d’importantes économies à réaliser (le président s’est fixé 75 millions d’euros dès 2016), les structures concernées par ces coupes commencent à s’inquiéter.

Contraception1

Au Planning familial, la nouvelle fait l’effet d’une petite bombe : le « Pass contraception » qui avait été lancé en 2011 en Rhône-Alpes (mais pas en Auvergne), à la suite de ce qu’avaient déjà proposé les régions Poutou-Charentes et Île-de-France, pourrait être supprimé. Ou sérieusement revu à la baisse.

Au cours de la commission relative à la jeunesse (une réunion de 61 élus se déroulant à huis clos), il aurait été clairement signifié que la contraception relève de la prévention et de la santé, qui est donc une compétence de l’Etat et pas de la Région. Il concerne aussi en l’état les lycéens, dont la gestion relève bien cette fois de la compétence de la Région.

Son principe ? Lycéens, apprentis et personnes accompagnées par les missions locales pouvaient utiliser leur carte M’ra (distribuée aux jeunes par la Région) pour bénéficier de consultations et de moyens de contraception gratuits. Ils n’avaient plus besoin donc de carte vitale pour consulter ou se faire prescrire un contraceptif.

« Entre 20 000 et 30 000 jeunes concernés »

Laurent Wauquiez voudrait être le candidat de la droite aux élections régionales de mars 2015.

Le Pass contraception peut être téléchargé par les garçons et les filles âgés de 14 à 25 ans ; ils reçoivent alors les coupons, « sous pli confidentiel ». Il leur ouvre des consultations médicales, des moyens de contraception et des analyses médicales, de manière gratuite et anonyme. Le coût pour la Région s’est situé entre 2 et 3 millions d’euros de 2011 à 2014.

Un membre du conseil d’administration du planning familial à Lyon note :

« Entre 20 000 et 30 000 jeunes sont concernés par le Pass. Sur la tranche d’âge 15/17 ans, les appels passés par les ados ont augmenté de 3% à 15% en deux ans sur le numéro de téléphone que le planning gère. »

Ce mardi, l’équipe de Laurent Wauquiez ne souhaitait pas communiquer directement sur l’ensemble de ses choix, préférant attendre les débats de l’assemblée de cette fin de semaine. Mais ce mercredi, à la suite de la parution de cet article, l’équipe de com’ de Laurent Wauquiez nous certifie qu’ « il n’a jamais été question de toucher au Pass contraception ». « Jamais ».

Il s’agirait d’une erreur de compréhension de ce qui a été dit en commission. Ou d’un rétropédalage au regard des réactions en pluie tombées sur Laurent Wauquiez ?

Pas de trace du Pass contraception dans le budget

Pour autant, la question de ce Pass devrait malgré tout être mise au débat durant le vote du budget. Les différents groupes politiques ont choisi de déposer des amendements, qui leur permettront surtout de poser des questions à l’exécutif sur l’avenir du dispositif : le FN demandera la suppression du Pass contraception, le PRG ainsi que le groupe PS et affiliés en demanderont le maintien.

Sarah Boukaala, élue PRG dans l’opposition, qui avait porté le dispositif « Pass contraception » lorsqu’elle siégeait au sein du précédent exécutif, a déclaré :

« Malgré les dénégations de Laurent Wauquiez en commission Jeunesse la semaine dernière, la Vice-présidente, Marie-Camille Rey a déclaré que la Région n’avait pas à financer un tel dispositif qui relevait de la compétence d’Etat. »

Et d’ajouter :

« Au demeurant, il n’y a, à ce jour, aucune trace du financement du dispositif dans le Budget primitif. »

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 495 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 573 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 468 visites. Aucun commentaire pour l'instant.