Actualité 

Location à Lyon : la persistance de « pratiques abusives » des agences immobilières

Honoraires trop élevés, mauvais services, non respect de la loi… Deux ans après l’adoption de la loi ALUR, qui devait simplifier l’accès à la location, les agences immobilières ne semblent pas avoir changé leurs pratiques, particulièrement à Lyon.

Sur la base d’une enquête portant sur treize agences immobilières lyonnaise, l’UFC-Que Choisir souligne une dégradation de la situation par rapport à l’étude identique réalisée en 2011.

La transparence était « aux oubliettes »

L’association de consommateurs dénonce un manque de transparence et des illégalités dans le marché de la location à Lyon.

« Pas moins de 42% des agences n’affichaient pas l’information sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) »

Le coût du chauffage est pourtant important dans le budget du locataire, « qui ne peut pas intervenir sur l’isolation du logement. » 

Selon le rapport, le consommateur n’aurait également pas assez d’informations concernant le bien qu’il souhaite louer.

« Dans 31% des cas, l’agence n’a pas donné d’informations détaillées sur le bien en location (photographies, etc.), celle-ci étant totalement absente dans 23% des cas. »

S’agissant des informations exigées, « 85 % des agences ont demandé au moins un document interdit comme un RIB ou une carte grise. »

Des frais d’agence toujours trop élevés 

Bien que 90 % des agences respectent le plafond légaux des frais d’agence, il y a encore du travail à faire sur leur montant.

“Les frais d’agence n’ont baissé que de 17 % entre 2011 et 2015, loin des 50% promis par le Législateur.”

Au final, Que Choisir demande au gouvernement d’intensifier les contrôles auprès des agences immobilières.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 578 visites. 1 commentaire.