Appartement 16

Le voile religieux dans les salles de sport, une question remise sur la table à Lyon

2190 visites | 47 commentaires

Alors que le groupe de salles de sport L’Appart Fitness, principalement déployées dans l’agglo de Lyon, était ce lundi en pleine opération de communication sur son développement économique, SOS Racisme a annoncé vouloir porter plainte contre son règlement intérieur. Il interdit « tout couvre-chef » aux usagers, voile religieux compris.

Par Mélany Marfella et Dalya Daoud

Capture d'écran du site Internet de L'Appart fitness.

Capture d’écran du site Internet de L’Appart fitness.

« C’est une femme qui nous a alertés », raconte Jeanne Allaire, juriste pour « Agir pour l’égalité-SOS Racisme », devant la presse locale. Musulmane, elle dit s’être fait refuser à l’entrée d’un certain nombre de salles de sports, à cause de son voile.

Après plusieurs signalements, « au moins quatre » et qui ne concerneraient pas tous L’Appart, l’association anti-raciste a entrepris de vérifier sur le terrain, via un testing. Dans la ligne de mire, deux salles du groupe L’Appart Fitness, celles de Bellecour (Lyon 2è) et d’Opéra (Lyon 1er).

Menée dans l’après-midi du 12 février 2016, l’opération de test s’est révélée « probante » selon l’association. Trois femmes – l’une portant le voile, une autre « d’apparence maghrébine » et sans voile, puis une autre encore « d’apparence européenne »- ont tenté d’accéder aux deux salles de fitness.

A chaque fois, la femme qui portait le voile s’est vue refuser l’accès à la salle, à moins de remplacer son foulard par un « bonnet » ou un « bandana discret ». Raison principale, avancée dans le règlement intérieur de L’Appart Fitness : la question de la sécurité.

« Faire évoluer les pratiques »

« L’interdiction des couvre-chefs n’est-elle pas une mesure indirecte pour interdire le port du voile dans un espace censé être ouvert au public ? Est-ce qu’on veut qu’il y ait des salles de sports pour femmes voilées ? », se demande Loïc Rigaud porte-parole de SOS Racisme.

L’association compte déposer plainte pour « mesures discriminatoires » contenues dans le règlement intérieur de L’Appart, spécifiquement ce 21 mars, date de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

Pour les militants associatifs, qui s’appuient notamment sur un précédent, la condamnation d’un dirigeant de salle de sport à Thionville, il s’agit avant tout de « faire évoluer ces pratiques dans l’agglomération lyonnaise ».

Joint par Rue89Lyon, Patrick Mazerot estime être devant un « vrai malentendu ». Le PDG et fondateur de L’Appart se trouvait ce lundi au salon des franchisés pour raconter la success story à la lyonnaise de son concept de salles de fitness (32 établissements ouverts dont 25 en franchise ; 18 ouvertures prévues d’ici cet été et 25 d’ici 2016).

A la tête de salles de fitness depuis 19 ans, il explique n’avoir « jamais eu aucun problème de racisme ou de discrimination » et s’occuper « justement en ce moment de la question du voile ».

© Mélany Marfella/Rue89Lyon

© Mélany Marfella/Rue89Lyon

Un « voile technique en lycra »

La société L’Appart n’a pas été informée du testing réalisé en février dernier, mais elle se trouve déjà « en discussion » avec une femme voilée. Après s’être vue refuser l’entrée d’une des salles de l’agglomération lyonnaise, celle-ci avait fait appel au Collectif contre l’islamophobie pour protester contre le règlement intérieur de l’enseigne.

Une médiation a eu lieu le 10 février 2016, au tribunal d’instance de Villeurbanne, à l’occasion de laquelle Patrick Mazerot a proposé au représentant du Défenseur des droits des solutions à mettre en place :

« Nous avons fait un travail colossal pour savoir ce qui est préconisé par les fédérations sportives sur le port du voile, et ce n’était pas simple car c’est un sujet qu’elles n’aiment pas du tout aborder, explique-t-il. Nous avons donc décidé de travailler sur la possibilité de proposer dans nos salles un voile en lycra, qui dégage les yeux et n’obstrue pas la vision latérale, avec un scratch plus sécurisant si le voile se prend dans une machine. »

Alors pourquoi ce 12 février, lors du testing de Agir pour l’égalité-SOS Racisme, la jeune femme a-t-elle été refusée avec son voile ? Pourquoi lui a-t-on suggéré de le remplacer par un « bonnet » ou un « bandana discret » ?

« Notre décision de proposer un voile technique adapté au sport a été prise le 10 février, à l’issue de notre médiation avec le défenseur des droits. Ce n’était donc que deux jours avant ce testing. Dans les différentes salles, l’information avait déjà commencé à à circuler sur le fait que nous travaillions à des solutions pour un couvre-chef adapté. Les employés ont pu interpréter à leur façon ce projet de proposer bientôt des voiles, ils ont sans doute voulu proposer des alternatives aux clientes. »

Pour ne plus se retrouver dans une situation qui place le groupe L’Appart dans l’oeil du cyclone et en attendant qu’un voile technique en lycra soit proposé à la vente dans les salles de fitness, Patrick Mazerot assure que les femmes sont désormais reçues avec leur propre voile. « Dès lors qu’il permet bien la vue latérale et qu’il est maintenu dans le t-shirt ».


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

47 Commentaires postés

  1. elle nous gonfle avec leur voile.
    Ce sont des lieux publics.

    • « Elles » , sont des êtres humains et jouissent de ce fait des mêmes droits et devoirs que tous citoyens.

      « Les hommes naissent et demeurent libre et égaux en droits  » .
      S’en prendre à ces femmes est une atteinte aux droits de l’homme et du citoyen.

      « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. »
      Et jusqu’a preuve du contraire un foulard ne trouble en rien l’ordre public .

    • Convention Européenne des Droits de l’Homme :
      Article 9 – Liberté de pensée, de conscience et de religion
      1. Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites.
      2 La liberté de manifester sa religion ou ses convictions ne peut faire l’objet d’autres restrictions que celles qui, prévues par la loi, constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité publique, à la protection de l’ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou à la protection des droits et libertés d’autrui.

  2. C’est une salle privé je ne vois pas où est le problème. C’est comme pour la crèche baby loup, c »était une crèche privé l’entreprise est libre d’établir ses propres règles.

  3. Perso, je décide d’aller sans voile dans un pays musulman et j’entends Me promener telle que je suis chez moi. Et alors ? je me fais lyncher ? lapider comme mécréante ?
    Pourquoi serions-nous obligés d’accepter que quelques femmes veuillent montrer à tout le monde qu’elle sont musulmanes ? et d’ailleurs, rien ne dit dans le Coran qu’une femme doit porter un voile. C’est une interprétation par quelques intégristes.
    SOS racisme se trompe de combat. Refuser le voile n’est pas un combat raciste, mais un combat laïc. Personne ne peut imposer la vision de sa religion à l’autre. La religion est affaire personnelle privée.

    • Quand je porte un voile je n’impose pas ma vision (de la vie) à d’autre . Après, si vous ne supportez pas la vision d’un voile c’est autre chose et ça vous regarde, mais posez vous la question de savoir pourquoi. Serais-ce de l’intolérance ?
      J’obeis à ce que je pense être une obligation religieuse. Sans en connaître les raisons profondes. Parce que je suis croyante c’est tout.
      Et si vous pensez que je me trompe et bien je veux aussi être libre de me tromper. A partir du moment que nous respectons les autres et ne faisont de mal à personne je ne vois vraiment pas où est le problème.
      C’est contre toute forme d’intolérance qu’il faut lutter, religieuse soit-elle, laique ou autre. Parce qu’une « attitude d’hostilité systématique vis à vis d’une catégorie de personne » n’est autre que du racisme.
      Je ne viens pas vous dire de quelle façon vous habiller ni pourquoi vous le faites de cette manière et pas d’une autre. La liberté doit être la même pour tous.

  4. Dans les années 30, l’actrice et chanteuse Isabela Duncan avait pour habitude de voyager dans des voitures ouvertes en laissant une longue écharpe de soie voler au vent. Un jour, l’écharpe s’est prise autour d’un moyeu et l’actrice eu le cou brisé net.

    Dans une salle de sport, il y a des appareils de musculation ou de course qui peuvent poser un tel problème en cas de port du voile. Il est donc normal de privilégier la sécurité.

  5. En repobce a caro si il est mentionné dans le coran que les femmes doivent couvrir leur cheveux et rabattre un voile sur leur poitrine. Ce ne sont pas des fabulation alirs lis le coran avant de parler. Ensuite cette femme portait un petit foulard de la longueur de cgeveux de certaine femme a qui on ne force pas de les attacger au cas ou il se prendrai dans une machine et non un nikab on voyait tres bien ses yeux et son visage

  6. En reponse a mari non se ne sont pas des lieux public et si tu sais si peut faire preuve de tolérance ben reste chez toi

  7. La religion est une aliénation et le voile une forme de domination sexiste.
    Toute pratique et tout signe religieux ne devrait relever que de la sphère privée et être interdit dans la rue ou dans les lieux publics.

    On fera exception pour les lieux patrimoniaux (églises, mosquées, etc) mais pas pour le clergé qui se changera avant de sortir.

    • Ce n’est que votre avis …

      • peut être pouvez-vous expliquer pourquoi les femmes algériennes qui arrivaient en France dans les années 60 s’empressaient d’enlever leur voile, profitant de la liberté qu’elles avaient en France et que leurs filles veulent se différencier en sortant voilées ? Est-ce que leur mère étaient de mauvaises musulmanes ? Certainement pas. Elle voulaient vivre comme toutes les femmes ici, travailler et trouver leur indépendance. Les filles font passer leur religion, adaptée par les hommes, avant leur vie de femmes indépendantes. C’est dommage.

        • Non c’est parce qu’on est totalement décomplexées et qu’on n’a pas le complexe d’infériorité qu’avaient nos mamans mais aujourd’hui la majorité d’entre elles le portent à nouveau

          • Vos mères avaient un complexe d’infériorité ? C’est étonnant comme vous les méprisez. Moi je les ai toujours respectées dans leur très grand désir d’émancipation, de sortir de leur carcan religieux archaïque pour mieux s’intégrer à la société dans laquelle elles vivent. Vivre libres apparemment c’est une phrase que vous ne pouvez pas comprendre. Dommage. Restez avec vos certitudes selon lesquelles la religion doit mener vos vie. Ce sera tout

      • Je me suis mal exprimée … Quand je dis nos mères je parle de ma mère et de certaines de ses amies. Elles portaient le voile en Algérie en venant en France elles ont cessé de le porter non pas par convictions mais par « soumission » parce qu’elles avaient peur de gêner. Aujourd’hui le port du voile s’est généralisée et donc elles le portent de nouveau … Elles ont aussi des amies qui ont décidé de ne pas le porter pour diverses raisons. Cela dit toute se respectent et respectent leurs choix mutuels donc nous ne voyons pas où est le problème et de quoi vous vous melez avec vos principes à 2 balles …

  8. Moi aussi je devrais porter plainte tiens!
    Parce que mon cours de Body Pump je voudrais le faire à poils!
    C’est mon droit…
    Le foulard trouble mon cœur et mon esprit de femme libre… et de celles qui se battent pour ne pas être obligées de le mettre.
    C’est un signe médiéval ahurissante à notre époque…

    • Sauf que je suis LIBRE de m’habiller comme je l’entend et que je vous emmerde sales racistes

      • Ah… la réponse à tout.. le racisme.
        Sauf que …je suis moi même mariée à une personne qui n’est pas de nationalité française, qui n’a pas la même culture que moi et nos différences nous enrichissent, et tout ça dans le respect des lois et de la culture LAÏQUE qui font la France depuis la révolution.
        Raciste, je suis absolument désolée… je ne le suis pas.
        Si tu es LIBRE comme tu le dis, de t’habiller comme tu le souhaites, acceptes aussi que nous soyons LIBRES d’avoir notre opinion à ce sujet, sans nous ficher de racistes.

        • Oui oui vous êtes bien raciste. Et atteinte de racisme anti femmes voilées. Verifiez dans votre dictionnaire.
          Vous avez vos opinions et moi les miennes.

          • Dans ce cadre d’analyse à deux balles…
            vous êtes donc également raciste…
            raciste envers notre belle république LAIQUE

        • Son analyse ne correspond justement pas aux principes de notre belle république laïque …C’est un avis parmi tant d’autre et comme vous me blessez avec vos mots et bien je vous pique aussi . C’est bas d’en arriver là, mais la haine attise la haine et c’est malheureusement un reflet à petite échelle de ce qui arrive chaque jour dans notre belle république libre et laique.
          Nous devrions être tous unis autour d’un même drapeau et de mêmes valeurs au lieu de ça, votre intolérance vis à vis de ce qui ne devrait être qu’un détail nous stigmatise chaque jour un peu plus. Mais vous semblez oublier que nous sommes aussi citoyennes que vous, que nous sommes des soeurs, des mères, des filles … Et que ce genre d’attitude de rejet ne fait que creuser d’avantage le fossé entre les différents Français. Apprenez à nous connaitre au lieu de sans cesse nous juger et de nous faire mal. Vous ne vous en rendez peut être pas compte mais vos préjugés bien pensants nous blessent profondemment. Nous pensons différemment de vous et il n’y a absolument aucun mal à cela en réalité … Ce qui est mal est de vouloir imposer sa façon de penser comme étant La Vérité et de refuser qu’il puisse exister d’autres manières de penser, de croire, de vivre … Et ça, ça s’appelle INTOLERANCE

  9. Naturiste je suis interdit de salle de sport à cause de mon corps au naturel.
    Vous croyez que cela passerait?

    • Non ça ne passerait pas normal. Sauf qu’être naturiste ce n’est pas être voilée … D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi les voilées sont si souvent comparées aux naturistes, c’est complètement débile comme comparaison

      • c’est débile parce que vous ne comprenez pas ?
        Et c’est vous qui, un peu plus haut, parlez d’intolérance ?
        Vous êtes pleine de contradictions, alors ne venez pas nous faire la morale, SVP

        • Pleine contradiction parqe que je défends les principes de la république et que je suis voilée ? Et oui c’est possible ! Sors un peu de tes à prioris qui te rende aveugle.Je TE contredit et Je t’emmerde sale raciste , intolérante … Avec TES principes à 2 balles

      • pourquoi me tutoyer ? je ne vous connais pas, peut être voulez-vous marquer votre supériorité en me traitant comme une inférieure ?
        Je me demande laquelle de nous deux est « raciste » et vulgaire dans ses propos et ses « pensées » (?)

  10. Ceux que font ces salles est parfaitement illégale, la loi interdit toute discrimination sur des critères direct ou indirecte (voir article 225 du code pénal.
    Une salle de sport à Thionville vient d’être condamnée il y a quelques mois pour ça.
    Le défenseur des droits (ancienne Halde est très claire la dessus), la Décision « MLD-2014-204 du 22 décembre 2014 relative à l’exclusion d’une femme musulmane d’une salle de sport fondé sur le port du foulard » expose clairement le droit, ces salles de sport s’exposent à des poursuites judiciaire pour discrimination religieuse.

  11. Un voile n’est pas adapté à une salle de sport. Personne n’interdit aux musulmanes de fréquenter une salle. Mais avoir une tenue adaptée fait partie du règlement de toutes ces salles.

  12. Non mais faut pas abuser quand même… Le règlement dans ces salles est là pour la sécurité des gens. Il y a des tas de salles féminines pour pallier à ce problème (rien qu’à lyon, et dans les 3 premiers résultats de recherche : 100%femmes (cours lafayette), lady fitness (rue des tuiliers) et femme fitness (rue de bara)).
    Si vous souhaitez vous mettre en danger en portant votre voile quand vous faites du sport grand bien vous fasse, c’est votre choix. Mais ne mettez pas les salles de sport dans votre idiotie, si jamais il vous arrivait quoi que ce soit, ce sont eux qui seraient en tors en n’ayant pas fait les choses nécessaires pour vous mettre en sécurité.
    Le voile n’est pas adapté aux salles de sport !

    • Un de mes commentaires : « Ce que vous dites est vrai et c’est pourquoi il faut mettre un voile adapté qui libère le cou pour éviter ce genre d’accident » ou aller dans des lady fitness et autres salles pour femmes, nous sommes d’accord

  13. @ Chère Sofia,
    Quelques précisions…
    1) Avoir des papiers français n’est pas être Français(e)
    2) Être islamo-vigilant n’est pas être islamophobe
    3) Ne pas partager les valeurs communes d’un pays, c’est refuser de se poser la question de sa présence sur un territoire.
    Neverdhimmi

  14. Vous pouvez continuer à débattre, vous ne parlez pas de la même chose et peu importe la sphère privée ou publique :
    – Identité personnelle pour Sofia, donc subjective et qui a pour objectif la valorisation d’elle même.
    – Identité sociale pour Caro, donc objective et énoncée par les autres.

    Le port du voile questionne la construction de l’identité d’un individu, un phénomène de continuité progressive entre ce que l’individu se promet de devenir dans un avenir anticipé ; ce qu’il pense être et ce que les autres voient et attendent de lui.

    Donc vous pouvez continuer à vous traiter d’intolérantes, vous devez accepter la culture de l’individu ainsi que la culture de la communauté. En d’autre termes, Sofia a décidé de porté le voile (pour des raisons cultuelles, culturelles, personnelles tout ce que vous voulez) et elle doit accepter que pour y appartenir, la communauté de Caro ne tolère pas ce signe identitaire, (que depuis des centaines d’années il est perçu comme un assouvissement). Pour Sofia, s’y refuser c’est dire qu’elle appartient à une autre communauté et elle s’y exclue (dominante ou minoritaire).

    Pour en revenir aux premières générations immigrées muslmanes, je convient qu’elles eussent été minoritaires, marginalisées ce qui peut expliquer que la construction identitaire n’est pas passé par les caractéristiques de la piété. Les générations plus jeunes, embarquant parfois les ainés, font preuve d’une certaine fierté d’appartenance (pride en anglais) et ont donc survalorisé le champ religieux dans leur questionnement identitaire personnel (je pense qu’il y a un effet post 11 septembre tout à fait légitime).

    La construction d’une identité sociale est souvent anéantie par ces débats stériles sur le racisme et l’intolérance présumés des uns et des autres qui met la communauté dos à dos. Exemple de la salle de sport à l’appui : Je ne peux pas porter de voile à la salle de sport, je ne la fréquente plus, ou je fréquente une salle de sport résérvée aux femmes. Bravo. Vous avez toutes les deux perdu.

    En gros la tolérance ce n’est pas uniquement respecter la liberté des individus, c’est aussi respecter leur place dans la communauté.

  15. Céder à une exigence, c’est ouvrir la porte à d’autres exigences. Rien ne dit que demain, il sera demandé de faire du sport revêtue d’une tenue conforme à une religion quelconque.