Elections municipales 2014  Environnement  Politique 

Transports gratuits ce week-end dans une Lyon polluée : argument de campagne ?

actualisé le 17/03/2014 à 12h01

Des transports collectifs gratuits pour inciter à moins utiliser de voitures personnelles polluantes, Paris l’a fait ce jeudi, suivie de Caen, Rouen, Grenoble et Reims. Et, enfin, de Lyon. Les TCL seront donc gratuits ce week-end.

Pollution-ozone-Illustration

Ciel pollué + vache.

Gérard Collomb, maire PS de la ville candidat à sa réélection, avait fait un premier geste jeudi, suite à l’aggravation du pic de pollution que subit la ville depuis le 7 mars, en lançant une heure de Vélo’v gratuite au lieu des 30 minutes habituelles. « Un dispositif gadget », avaient jugé ses adversaires UMP.

Face à une liste EELV partie contre à lui au premier tour des élections municipales, Gérard Collomb a logiquement fait de « l’écologie » un thème très souvent évoqué lors de sa campagne, assurant qu’elle était cousue d’une « ligne verte ». « Pacte chlorophylle » et joggings dans les arrondissements ne pouvaient toutefois suffire à convaincre de son intérêt pour la qualité de l’air, quand plusieurs communes ont finalement opté pour la gratuité des transports.

Lyon est loin de connaître son premier pic de pollution, le seuil d’alerte a été franchi à de nombreuses reprises ces dernières années. A titre de comparaison, du 24 février au 6 mars 2013, l’agglomération lyonnaise a connu un important pic pollution aux particules fines avec 9 jours de seuil d’alerte déclenchés (de niveau 1). En décembre dernier, lors du dernier gros épisode, le niveau 2 du seuil d’alerte avait même été déclenché trois jours (sur un total de 12 jours d’alerte).  Ce vendredi 14 mars, nous en sommes au cinquième jour de l’état d’alerte de niveau 1.

Mais c’est la première fois que le maire annonce la gratuité des transports. Gérard Collomb l’a donc fait fièrement sur Twitter :

L’UMP aussi écolo que les écolos ?

Les candidats UMP-UDI qui assurent avoir toujours voulu mettre en place ce dispositif de gratuité en cas de pollution, ont exprimé le regret « que cette décision ne soit prise qu’une seule fois en 6 ans, à 7 jours d’un scrutin municipal ».

Les candidats EELV, qui proposent, depuis le début de la campagne, cette gratuité lors des pics de pollution ont de leurs côtés ironisé sur la manque de réactivité :

« Il a fallu 7 jours de pollution pour prendre les premières mesures ».

Sur les réseaux sociaux, la démarche est saluée mais ne manque pas aussi de susciter aussi quelques commentaires rageurs. Obe Be, riverain de Rue89Lyon, grogne sur Facebook :

« Depuis près d’une semaine on sait que cet épisode de polution allait durer et le maire de Lyon attend le dernier jour avant la fin de ce pic de pollution aux particules fines pour offrir les transports ouverts à tous ! »

Le Gram, qui présente des listes communes avec le Front de gauche, se félicite de cette décision, bien qu’elle ne prenne effet qu’à partir de samedi matin. Et propose d’aller plus loin :

« -Rendre gratuit sans délai à partir du premier jour et jusqu’à la fin de l’alerte pollution l’usage des transports en commun, des Vélov’ et Autolib (hors cautions) comme cela se fait à Paris ;
– Réduire la vitesse de circulation sur l’ensemble de la ville à 30km et sur les axes autoroutiers à 50km ;
– Mettre en place la circulation alternée. »

Le service d’auto-partage électrique Bluely vient également ce vendredi d’instaurer l’heure gratuite. Gilles Vesco, vice-président en charge de la mobilité au Grand Lyon, avait pourtant affirmé jeudi qu’il n’était pas possible de le rendre gratuit.

A Lyon, en 2013, on a compté 69 jours de dépassement des seuils dont 25 jours d’alerte préfectorale.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 414 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 410 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 635 visites. 2 commentaires.