Elections municipales 2014  Politique 

Pollution : quelles solutions les candidats proposent-ils pour Lyon ?

actualisé le 17/03/2014 à 11h44

Paris vient de rendre ses transports collectifs gratuits pour trois jours, suivie de Caen, Rouen, Grenoble et Reims. Et à Lyon ? Depuis le 7 mars, Rhône-Alpes est touché par une forte pollution aux particules. Face à la fréquence de ces épisodes, les candidats aux élections municipales promettent des mesures spécifiques pendant les pics de pollution, comme les transports gratuits tandis que Gérard Collomb vient de faire un petit geste : une heure de Vélo’v gratuite jusqu’à la fin de l’alerte préfectorale.

Ciel pollué à Lyon. ©Mickaël Draï.

Ciel pollué à Lyon. ©Mickaël Draï.

Proposer un « pacte chlorophylle » dans son programme et faire des joggings dans les arrondissements ne pouvaient pas être les seules actions de Gérard Collomb, maire PS de Lyon actuellement en campagne, en faveur de l’air.

Candidat à sa succession, c’est avec sa casquette actuelle de président du Grand Lyon qu’il a instauré ce jeudi une heure de Vélo’v gratuite au lieu des 30 minutes habituelles. Sur le modèle parisien, la mesure doit inciter à abandonner la voiture et se maintiendra jusqu’à la fin de l’alerte préfectorale. Le dispositif n’a été copié qu’à moitié puisque Gilles Vesco, vice-président en charge de la mobilité au Grand Lyon, assure qu’il n’est pas possible de rendre gratuit, comme les Autolib’ à Paris, le service d’auto-partage électrique Bluely. Puis voilà que la Ville de Paris décide, ce jeudi soir, de rendre ses transports en commun gratuits de vendredi à dimanche. Suivie de Caen et de Rouen. Et, uniquement ce vendredi, de Reims et de l’agglomération grenobloise.

Christophe Geourjon, colistier de Michel Havard sur les listes UMP-UDI, a réagi dans la foulée : pour lui, il s’agit d’une mesure « gadget » qui montrerait que Gérard Collomb « n’a rien compris à la pollution ». La droite préconise donc la gratuité totale des transports en commun pour les nouveaux usagers lors des pics de pollution. Comme à Paris, donc.

Il s’agit du cinquième épisode de pollution subi par la région depuis le début de l’année, le deuxième en ce qui concerne l’agglomération lyonnaise. En 2013, Lyon a connu 69 jours de pollution.

 

Transports gratuits : toute l’année, pendant les pics, à 11h15 ?

Tous les candidats consacrent une part des programmes à l’environnement ; seules les listes Europe Ecologie les Verts (EELV) et Front de Gauche-Gram mentionnent explicitement les pics de pollution. Elles promettent la gratuité des transports en commun pour tous les usagers, les jours de dépassement des seuils d’alerte. Le Front de Gauche-Gram envisage par ailleurs de lancer le débat sur la gratuité complète des transports en commun.

La liste EELV se fixe comme objectif de ne plus connaître aucun jour de dépassement des seuils d’alerte d’ici 2020, sans préciser comment y parvenir. Les écologistes insistent sur l’importance pour Lyon d’amorcer sa transition énergétique, et veulent pour cela favoriser massivement les transports en commun, avec trois nouvelles lignes de tramway et une tarification « en faveur des plus défavorisés » (tout comme le Front de Gauche), ainsi que les énergies renouvelables, dont ils veulent amplifier la production.

Michel Havard, candidat UMP-UDI, propose dans son programme un pass Mobi Gônes, soit la gratuité des transports pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés, « afin de favoriser l’utilisation des transports en commun ». Même projet et même objectif visé par Eric Lafond, candidat centriste (ex-Modem), qui relève l’âge de la gratuité à 12 ans (enfants accompagnés également). Dans son équipe orange, on imagine une « politique tarifaire plus simple et incitative durant les créneaux horaires de faible fréquentation » :

« La gratuité totale des TCL les jours de pollution n’est pas économiquement viable. La question du péage urbain se posera à Lyon. En attendant il faut multiplier les parking relais de façon très importante. »

Michel Havard a déjà déclaré ne pas vouloir opposer la voiture et les transports en commun et espère pouvoir les faire cohabiter dans la ville. Christophe Boudot, candidat FN, ne dit pas autre chose et va même un peu plus loin : il ne comprend pas que l’on interdise la circulation en ville à la voiture, qu’il érige en véritable « instrument de liberté ».

 

Au TOP de la pollution

La plupart des candidats veut mettre en place un plan global de réduction de la pollution. C’est le cas de Gérard Collomb, qui parle donc d’un pacte chlorophylle et qui, interrogé sur la question des pics subis par les Lyonnais, évoque surtout son projet de contournement autoroutier pour atténuer la pollution en ville :

« La pollution est due à l’autoroute qui traverse Lyon, puisque nous sommes en période de vacances, qu’il y a moins de voitures et qu’on a pourtant des pics de pollution. »

Occasion, donc, de faire la promotion de l’Anneau des Sciences, autrement connu sous le nom de TOP (tronçon Ouest du périphérique).

Son principal adversaire Michel Havard est lui aussi très favorable au TOP. Etienne Tête, candidat pour EELV, espère que le coûteux projet ne se fera pas.

>Mise à jour jeudi à 19h, avec l’annonce de la gratuité des transports collectifs parisiens et le communiqué de la liste UMP-UDI conduite par Michel Havard.

>Mise à jour vendredi à 8h avec l’annonce de la gratuité des transports collectif à Caen, Reims, Rouen, Grenoble.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 553 visites. 1 commentaire.