Vigies 

Les Atelières de Villeurbanne séduisent les créatrices parisiennes

actualisé le 05/12/2013 à 15h04

Depuis le mois de janvier, les clients se bousculent à la porte des Atelières. Il faut dire que le made in France a le vent en poupe. Et justement, la fabrication 100% française, c’est le maître-mot de la société coopérative de Villeurbanne, spécialisée dans la lingerie de luxe, et fondée à l’issue du plan social qui avait touché Lejaby l’année dernière.

Parmi les nombreux clients : Zahia, la célèbre ex-escort-girl, a confié à la société de Villeurbanne une partie de sa collection de lingerie de luxe. La créatrice de mode parisienne Agnès b. fait également confectionner sa prochaine ligne de lingerie chez les ex-Lejaby. Elle sera d’ailleurs présentée en septembre prochain lors de la fashion week.

Si tout va bien du côté des commandes, ce n’est pas le cas de l’organisation de la production qui est actuellement la principale difficulté des Atelières, qui doivent également faire face à la concurrence de l’étranger dont le coût de production est attractif pour les entreprises.

Pas question pour autant de baisser les bras : la société coopérative a plusieurs projets pour les prochains mois, dont le principal est d’ouvrir une boutique web. Le principe : chaque client propose un modèle unique que les Atelières produisent et diffusent avec au bout l’espoir de trouver de nouveaux débouchés.

A lire sur lyonmag.com

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 146 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 507 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 513 visites. Aucun commentaire pour l'instant.