Vigies 

Kem One : Klesch assigne Arkema en justice pour "fausses informations"

Le groupe Klesch assigne Arkema devant un tribunal arbitral. Le groupe suisse cherche à obtenir des dommages et intérêts du groupe français de chimie de spécialités, après lui avoir racheté l’année dernière son pôle vinylique et créé la société Kem One.

Kelsch estime que lors des négociations sur la cession de Kem One Arkema lui aurait transmis de « fausses informations » financières, et réclame au groupe français 310 millions d’euros d’indemnisation. Ce qu’Arkema a démenti dans un communiqué :

« Klesch a eu, en toute transparence et tout au long des négociations, accès à l’ensemble des informations nécessaires (…) lui permettant d’apprécier la situation financière ainsi que les perspectives de cette activité. »

Klesch a précisé qu’il se réservait le droit de demander au tribunal arbitral l’annulation de la cession de Kem One.

Cette annonce de Klesh intervient alors que sa société Kem One connaît de grosse difficultés : une dette de plus de 110 millions d’euros. Parmi les principaux créanciers de Kem One, figurent notamment GDF et l’Urssaf, mais surtout Arkema et Total qui fournit 300 000 tonnes d’éthylène aux usines de Kem One.

La CGT, qui demande la nationalisation provisoire de Kem One en attendant qu’un nouveau repreneur soit trouvé, dénonce un « détournement de fonds »

 

Lire la suite sur lesechos.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 488 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 572 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 467 visites. Aucun commentaire pour l'instant.