Société 

Père Noël : l’interview vérité

Exclusif / Joint par téléphone, le Père Noël a accepté de répondre aux questions de Rue89Lyon. Pas certain d’être encore là l’année prochaine, il revient sur les difficultés vécues en 2011 en essayant de garder sa bonhomie. Mais nous n’avons pas été dupes.

 

Pere Noel

 

Père Noël, comment s’annonce cette tournée 2011 ?

Vous savez cette année, ça va être rapide. J’ai dû revoir à la baisse mes objectifs et re-centrer mon activité sur les segments les plus porteurs. J’ai restructuré tout le service mécénat et aumône que j’ai fusionné avec celui qui gérait la distribution dans les pays en voie de développement. En gros, je mets le paquet sur les CSP+ et je compte sur la générosité de ces derniers pour redistribuer aux pauvres leurs cadeaux de l’exercice 2010, pas trop usés.

 

Comment gérez-vous les commandes des enfants de parents centristes qui ont demandé des jouets made in France cette année ?

Tant qu’ils ont les moyens de payer… Moi je ne suis pas contre, mais je vais vous dire la vérité : les gens qui parlent de production française achètent chinois sans se boucher le nez parce que ça revient vite cher, ces histoires.

 

Comment avez-vous géré les conflits sociaux qui vous opposaient à vos lutins et qui menaçaient de paralyser votre production ?

Nous avons eu recours à une main-d’œuvre gobeline. Au risque de vous choquer, je pense qu’il faut savoir faire appel parfois à des ouvriers étrangers qui connaissent les vraies valeurs du travail et de Noël. Eux ont compris que leur intérêt personnel n’était rien face au bonheur que l’on apporte aux enfants. Et ce qui est bon pour les enfants est bon pour l’entreprise.

 

Qu’en est-il du procès qui vous oppose à Comète, l’un de vos anciens rennes, qui vous reproche, après avoir contracté un cancer des bois, de l’avoir nourri au maïs transgénique ?

Je ne souhaite pas m’exprimer sur la question, qui est entre les mains de la Justice. Je ne suis pas sûr que Comète soit très reconnaissant, c’est tout ce que je peux dire.

 

Pensez-vous que les enfants des couples gays doivent être plus sages que les autres pour recevoir leur cadeau ?

Oh oh oh, vous savez… Depuis le temps, plus rien ne m’étonne. Ce que je trouve vraiment désolant, c’est que je ne puisse plus me permettre de refourguer un ballon ou un poupon en rabe, aux petits Roms, ce que je faisais avant. Celui qui ne paie pas, aujourd’hui, a peu de chances d’avoir quoi que ce soit. Mais ne soyons pas cyniques, j’ai lu un excellent article publié sur yahoo qui vous conseille quoi choisir dans les rayons des supermarchés pour festoyer quand on n’a pas un kopeck. La truite fumée c’est bien aussi.

 

Père Noël, on avait dit « pas la vie privée », mais quand même. Tout fout l’camp : il se murmure que Mère Noël serait sur le départ.

Elle a fait un stage au FMI en 2008 et il s’est dit beaucoup de choses pendant son absence. Nous sommes séparés pour le moment, c’est vrai, mais ce n’est pas la première tempête que notre couple traverse.

 

Père Noël, enfin, quels sont vos vœux pour 2012 et notamment pour la France, qui va élire son président ?

Dans ma position, je ne peux pas trop faire de politique. J’avoue que j’aime bien Eva Joly parce qu’elle est un peu de chez moi. C’est du soutien scandinave.

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 462 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 423 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 660 visites. 2 commentaires.