Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Convoqués au commissariat ! L’ex-président de l’OL Jean-Michel Aulas attaque Rue89Lyon

Début mai, notre rédaction a appris que Jean-Michel Aulas et son fils, Alexandre, ont porté plainte contre Rue89Lyon pour diffamation. L’ancien patron de l’Olympique lyonnais nous reproche une enquête parue en octobre sur ses investissements à travers plusieurs paradis fiscaux dans un terminal de luxe pour jets privés à Miami, dont il est le co-fondateur.

,

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Jean-Michel Aulas a attaqué Rue89Lyon
Pierre Lemerle, directeur de la publication de Rue89Lyon, a dû se rendre au commissariat, vendredi 10 mai, comme deux de nos journalistes pigistes, Moran Kerinec et Raphaël da Silva.

La nouvelle est arrivée par une simple feuille volante déposée dans notre boîte aux lettres, sans accusé de réception. Mardi 7 mai, nous avons reçu à la rédaction une convocation au commissariat des 3e et 6e arrondissements, trois jours plus tard, dans le cadre d’une « commission rogatoire ». À cet instant, nous ne savons pas encore ce que l’on nous reproche.

À Rue89Lyon, on partage entre nous tous les pouvoirs. Malheureusement, la responsabilité légale d’une entreprise de presse ne pouvant être partagée, c’est notre directeur de publication, Pierre Lemerle, qui s’est plié à l’exercice de la convocation judiciaire. Avec un rendez-vous fixé le vendredi 10 mai, en plein week-end du pont de l’Ascension.

Le major de police chargé de notre audition nous apprendra les raisons de cette entrevue imposée. Une plainte en diffamation déposée à notre encontre par Jean-Michel Aulas, ancien boss de l’Olympique lyonnais, et son fils, Alexandre.

Mais pourquoi cette plainte de Jean-Michel Aulas ?

Rappel des faits. Le 16 octobre 2023 paraît sur Rue89Lyon une enquête intitulée « Les Aulas s’envolent en jet privé vers les paradis fiscaux ». Grâce à des documents extraits des Openlux, une large enquête sur le paradis fiscal luxembourgeois, notre article démontre que Jean-Michel Aulas est co-fondateur d’Embassair, un terminal de luxe pour jet privés à Miami. 

Nous prouvons que cette société appartient aux Aulas et à leurs amis investisseurs à travers un complexe jeu de poupées russes qui traverse les paradis fiscaux du Delaware, des Îles Vierges britanniques et du Luxembourg. Une démonstration longue et étayée que nous vous invitons à redécouvrir ci-dessous, et que nous mettons pour l’occasion en accès libre.

L’information est reprise par de nombreux médias et agace l’ancien propriétaire de l’OL. À la retraite depuis peu, Jean-Michel Aulas annonce sur X (ex-Twitter) porter plainte pour diffamation via sa holding Holnest. Dénonçant des « informations calomnieuses », il annonce « assigner en justice toute personne diffusant des informations trompeuses visant à calomnier et salir l’image de la société et de ses collaborateurs ».

Notre média n’est pas cité dans le communiqué. Aucun courrier ne nous a d’ailleurs été adressé. Depuis sept mois, nous n’avions aucune nouvelle de l’équipe d’Holnest. Contacté à plusieurs reprises en amont de la parution de l’article, ni Jean-Michel Aulas, ni son fils Alexandre, également concerné par l’enquête, n’avaient pris la peine de nous répondre.

Que sait-on à ce stade ?

Jean-Michel Aulas a décidé de déposer une plainte avec constitution de partie civile dirigée non seulement contre le directeur de publication mais aussi contre les deux journalistes auteurs de l’article. Juridiquement, il aurait pu poursuivre le directeur de la publication seul, en le citant directement devant le tribunal.

Résultat, outre Pierre Lemerle, directeur de publication de Rue89Lyon, les journalistes indépendants Moran Kerinec et Raphaël da Silva – qui ont enquêté pour nous – sont également visés par la plainte. Un premier journaliste a été auditionné le 16 mai.

Attaque en diffamation de Jean-Michel Aulas : pourquoi on vous en parle ?

Tout cela semble prendre tranquillement la route d’un « procès bâillon ». Selon toute logique, nous devrions être convoqués devant un juge prochainement. Pour l’équipe de Jean-Michel Aulas, millionnaire habitué de ces plaintes, il ne s’agit que d’une affaire judiciaire parmi d’autres. Pour Rue89Lyon en revanche, c’est un combat pour notre survie qui s’engage.

Indépendant, notre média appartient à ses journalistes. Nous n’avons ni fortune cachée dans des paradis fiscaux, ni riches investisseurs pour nous soutenir. Nous sommes libres, mais notre système économique reste fragile. 

Nous sommes totalement confiants dans nos informations et nos journalistes, à qui nous réaffirmons tout notre soutien. Mais nous savons que la procédure va nous prendre du temps, de l’énergie et, bien évidemment, de l’argent.

Selon le magazine Challenge, Jean-Michel Aulas est la 289e fortune française, avec un patrimoine estimé à 450 millions d’euros. À côté, les trois journalistes sociétaires de Rue89Lyon se payent à peine au-dessus du Smic.

Dans ce combat qui peut paraître inégal, nous avons un soutien que les Aulas n’ont pas : VOUS. Vous, lecteurs et lectrices, pouvez nous soutenir dans ce qui risque de devenir un long feuilleton judiciaire. 

Comment nous soutenir ?

Vous pouvez soutenir directement Rue89Lyon, en vous abonnant ou en faisant un don (défiscalisable jusqu’à 66 %). Votre aide précieuse permettra de continuer à enquêter et à gratter là où ça dérange dans la région lyonnaise.

Vous pouvez aussi partager cet article ainsi que l’enquête parue en octobre, aujourd’hui en accès libre. Une manière de vous faire un avis par vous-même et de laisser à d’autres l’occasion de le faire… Ne vous inquiétez pas, nous vous tiendrons au courant de la suite dès que possible !


#Jean-Michel Aulas

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options