Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Aux urgences de Lyon, un travail à la chaîne « efficace, mais à quel prix ? »

[Série] À travers différents témoignages, Rue89Lyon vous propose d’aborder les difficultés connues dans les services publics. Aujourd’hui, Sophie, infirmière aux urgences à Lyon, va « faire une pause », pour ne pas mal faire son métier. Si elle « continue à croire » dans l’hôpital public, elle parle d’un travail rendu difficile par le manque de moyens. 

,
Édition abonnés
Sophie, infirmière aux HCL
Aux Urgences de Lyon, la crainte du travail à la chaine, au détriment du patient.

Elle a un peu hésité à se prêter au jeu de l’interview, craignant de donner une image négative de son métier et de l’hôpital public. Elle a donc tenté de rester dans la mesure et positive, tout au long de l’entretien. « Je pars parce que j’ai besoin de faire une pause, mais j’espère bien revenir », insiste-t-elle.
>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

Mettre fin au tabou du « licenciement » dans la fonction publique, cure d’austérité qui passe mal, réforme des « groupes de niveaux » dans l’Éducation nationale… Depuis plusieurs mois, l’ambiance est électrique entre le gouvernement et les représentants de la fonction publique. Pour comprendre les raisons d’un mal profond, Rue89Lyon vous propose d’aller à la rencontre d’agents qui voient leurs conditions de travail se détériorer.

Voir tous les articles

#HCL

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options