Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Une manifestation organisée à la Guillotière pour le droit au logement à Lyon
Actualité 

Une manifestation organisée à la Guillotière pour le droit au logement à Lyon

par Marie Allenou.
Publié le 30 novembre 2022.
Imprimé le 06 février 2023 à 19:53
642 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ce samedi 3 décembre, une manifestation est organisée à Lyon pour protester contre la crise du logement et l’augmentation du nombre de sans-abri. Elle partira de la place Gabriel-Péri, au coeur du quartier de la Guillotière.

Ils veulent que cette manifestation soit « festive ». Ce samedi 3 décembre, l’association Droit au logement 69 et le collectif « la Guillotière n’est pas à vendre » organisent une déambulation pour défendre le droit au logement.

La manifestation partira à 14 h de la place Gabriel-Péri, à la Guillotière. L’occasion aussi de « dénoncer [la] gentrification » du quartier.

« À la Guillotière, quartier historiquement populaire où se déroulera la manifestation, les loyers ont littéralement explosé ces dernières années. La gentrification à marche forcée passe notamment par cette hausse des loyers en général et la transformation des commerces. »

L’évènement donnera lieu à un happening « vente aux enchères » et à des prises de paroles de différentes organisations, « en soutien aux étudiant·es en galère, aux familles dont les enfants scolarisés dorment dehors, aux mal-logé·es, aux personnes sans-logement et aux travailleur·ses sociaux. »

Des revendications pour le droit au logement à Lyon

Les organisateurs poursuivent :

« 4 400 décision d’expulsion au niveau régional ont lieu dans le Rhône en 2021. Ce constat est observé par Droit au logement 69, lors des permanences d’entraide et assemblées des mal-logé.es. Tout cela, alors même que nous connaissons une saturation sans précédant du logement social et de l’hébergement. Sur la Métropole de Lyon plus de 3000 personnes sont sans-abri », dressent-ils comme constat.

Les manifestants montreront leur opposition à la loi « anti-squat », votée le 28 novembre à l’Assemblée Nationale, sur proposition du groupe Renaissance et Horizons. Elle propose de tripler les sanctions encourues par les squatteurs, jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende. Cette loi réduit également la durée de la procédure judiciaire pour leur expulsion.

Mais les revendications sont plus nombreuses. Les organisateurs demandent notamment l’arrêt des expulsions, la réquisition des bâtiments vides, la régularisation des sans-papiers et l’augmentation du parc de logement social.

L'AUTEUR
Marie Allenou
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

À Lyon, la manifestation contre la réforme des retraites grandit : « On n’a pas envie de mourir au travail »

par Marie Allenou. 1 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Annulation d’une conférence sur la Palestine par la Ville de Lyon : chronologie d’une polémique

par Marie Allenou. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Clip sera réhabilité à la Guillotière

par Laure Solé. 714 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×