Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
À Lyon et dans le Rhône, le Covid est toujours bien présent
Actualité 

À Lyon et dans le Rhône, le Covid est toujours bien présent

par Marie Allenou.
Publié le 15 avril 2022.
Imprimé le 09 décembre 2022 à 11:25
925 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[En graphiques] Avec plus de un taux d’incidence à 1200, le Covid-19 circule toujours fortement dans le Rhône et la Métropole de Lyon. Sans enrayer, jusque là, le fonctionnement des hôpitaux.

On l’aurait presque oublié, tellement le Covid a été éclipsé par la guerre en Ukraine puis l’élection présidentielle, mais l’épidémie reste bien active dans le Rhône et la métropole de Lyon. Chaque jour entre 2000 et 5000 personnes sont testées positives. La faute au variant Omicron, particulièrement contagieux, et à la levée de plusieurs mesures sanitaires en mars (voir ci-dessous pour rappel).

Un taux d’incidence qui reste élevé dans le Rhône et la métropole de Lyon

Entre le 5 et le 11 avril, le taux d’incidence s’élève à 1287 pour 100 000 habitants dans le Rhône et à 1215 pour la métropole de Lyon. Bien loin du seuil d’alerte de 50, défini au début de l’épidémie par le gouvernement comme taux à ne pas dépasser. Rien de comparable toutefois avec la 5e vague de janvier 2022, où le taux d’incidence avait culminé à plus de 4600.

Le Rhône et la métropole s’en sortent un peu mieux que la moyenne nationale. À la même date, le 11 avril, on enregistrait 1383 cas pour 100 000 habitants en France. Mais, tandis que les contaminations stagnent au niveau national, elles continuent d’augmenter dans le Rhône. Presque 30% des tests effectués reviennent encore positifs dans le département.

Malgré le Covid, une tension hospitalière contenue à Lyon

Quelques 480 personnes sont encore hospitalisées pour Covid-19 dans le Rhône. Ce nombre tend à se stabiliser, après un fort taux d’occupation des lits début février. Mais contrairement aux précédentes vagues, cette stabilisation se fait à un niveau relativement élevé. Cette fois les contaminations sont reparties à la hausse avant que les hôpitaux n’aient eu le temps de se vider des patients Covid.

Parmi les hospitalisés, 30 sont en réanimation, ce qui représente une tension hospitalière de 16%. Si les hospitalisations ne retombent pas, les cas graves semblent, eux, se faire de plus en plus rares. Pour l’heure, l’épidémie semble être contenue dans les hôpitaux. Lorsque l’on regarde à l’échelle de la région, cette tension hospitalière reste en dessous de 30%, ce qui n’enraye pas le bon fonctionnement des établissements de santé.

Article actualisé le 13/05/2022 à 16h48
L'AUTEUR
Marie Allenou
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Clément, 18 ans, tabassé dans le Vieux Lyon pour avoir tracté contre l’extrême droite

par Oriane Mollaret. 978 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

8 décembre à Lyon : la manifestation des identitaires interdite par la préfecture. Pour quel effet ?

par Marie Allenou. 699 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : « 281 enfants sans-abri » à l’approche de la Fête des Lumières

par Marie Allenou. 279 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×