Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
2ème pic de pollution de l’hiver à Lyon : revoilà la circulation différenciée
Actualité 

2ème pic de pollution de l’hiver à Lyon : revoilà la circulation différenciée

par Rue89Lyon.
Publié le 14 janvier 2022.
Imprimé le 30 septembre 2022 à 03:14
1 020 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Cet hiver, c’est le 2ème pic de pollution aux particules fines à Lyon et dans le Nord Isère. Le préfet du Rhône a mis en place la circulation différenciée à partir de samedi 15 janvier à 5h du matin.

[Mise à jour le 17 janvier à 15h30 : « Compte tenu de l’amélioration de la qualité de l’air dans le bassin lyonnais-nord Isère », le préfet a levé ce lundi en début d’après-midi les mesures mises en place, principalement la circulation différenciée.]

Année après année, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Les températures ont chuté dans la région. Conséquence : un pic de pollution aux particules fines touche Lyon et le Nord Isère depuis ce jeudi 13 janvier. Et il est parti pour durer.

L’arrêté préfectoral est tombé ce vendredi pour une mise en place le jour même à 17h. Seuls les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air de classe « zéro émission moteur » ou de classe 1, 2 ou 3) seront autorisés à circuler dans le périmètre de la ZFE (Lyon, Villeurbanne, Caluire-et-Cuire – lire le détail de la zone concernée ici).

De plus, la vitesse autorisée est baissée de 20 km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.

Capture d’écran site Atmo Auvergne Rhône-Alpes illustrant la pollution atmosphérique à Lyon et dans la région le 14 janvier 2022.
Capture d’écran du site Atmo Auvergne-Rhône-Alpes le 14 janvier 2022.

Un pic de pollution à Lyon principalement causé par le chauffage non-performant

Selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, l’organisme en charge de la qualité de l’air dans la région

« [C’est] à cause des conditions météorologiques stables, propices à l’accumulation des polluants et une forte baisse des températures, favorable aux émissions dues au chauffage que l’on constate un pic de pollution. »

Les prévisions n’envisagent pas d’amélioration de la qualité de l’air dans les deux prochains jours.

Pour rappel, les sources de pollution aux particules fines sont essentiellement :
• le trafic routier, surtout les moteurs diesel
• les activités industrielles
• le chauffage au bois non-performant

Article actualisé le 17/01/2022 à 15h38
L'AUTEUR
Rue89Lyon

En BREF

Un rassemblement pour le droit à l’IVG à Lyon ce mercredi

par Rue89Lyon. 205 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Marche des métiers fantômes » à Lyon : manifestation régionale du sanitaire, du social et du médico-social ce mercredi

par Rue89Lyon. 455 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

ZFE à Lyon : les écologistes présentent leur projet final et son périmètre élargi

par Marie Allenou. 761 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×