Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Covid : ralentissement de l’épidémie et de la vaccination dans le Rhône
Actualité 

Covid : ralentissement de l’épidémie et de la vaccination dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal.
Publié le 1 septembre 2021.
Imprimé le 22 septembre 2021 à 10:10
Aucun commentaire pour l'instant.

Dans le Rhône, l’épidémie de Covid semble ralentir en cette fin de mois d’août. Les indicateurs hospitaliers commencent eux aussi à s’améliorer lentement. Dans le même temps le rythme de vaccination a chuté durant le mois d’août.

Autour de la mi-août, le dépistage dans le Rhône a atteint un niveau record. Au 21 août, près de 10% de la population du département a été dépistée sur une semaine. Un niveau plus atteint depuis Noël 2020 et sûrement même dépassé du fait des modifications intervenues depuis dans le traitement statistique.

Une incidence en baisse dans la métropole de Lyon et dans le Rhône

Signe que l’épidémie semble ralentir dans le Rhône, ce haut niveau de dépistage ne s’est pas traduit par une hausse du taux d’incidence. Ni du taux de positivité.

Le taux d’incidence, un des indicateurs de la dynamique de l’épidémie, est en baisse depuis le 15 août. Il s’établissait à 223 cas pour 100 000 habitants au 27 août contre 271 cas au 21 août et 316 cas au 15 août. Soit une baisse d’environ 30% en sur la seconde quinzaine d’août.

Le taux de positivité (part des tests positifs dans l’ensemble du dépistage) a lui perdu près de deux points depuis de le 7 août, passant de 4,4% à 2,7%. La hausse importante du dépistage, notamment due à des « test de confort » en raison du pass sanitaire, peut toutefois expliquer en partie cette baisse.

Signe aussi que cette nouvelle vague épidémique n’a pas épargné les plus jeunes, le taux de positivité chez les 0-9 ans atteint les 16% dans le Rhône au 27 août. Il était de 1% début juillet. Alors que dans le même temps le dépistage était relativement bas pour cette tranche d’âge. Le taux d’incidence reste toutefois inférieur à celui de l’ensemble de la population dans le Rhône : 146 cas pour 100 000 habitants chez les 0-9 ans contre 223 cas dans l’ensemble de la population.

Dans la métropole de Lyon, le taux d’incidence s’élevait à 251 cas pour 100 000 habitants au 27 août. Contre 300 cas au 20 août et 335 cas au 13 août. Soit une baisse de 25% en quinze jours.

Légère baisse des hospitalisations, ralentissement en réanimation

Avec un temps de décalage habituel par rapport à la dynamique de l’épidémie, les indicateurs hospitaliers commencent doucement à s’améliorer. Le rythme des hospitalisations ralentit depuis le 21 août. La vitesse est relativement faible mais la tendance semble se confirmer.

Au 30 août, il y avait eu en moyenne 317 patients Covid hospitalisés dans le Rhône en simultané sur une semaine. Ils étaient 329 au 21 août. Soit une légère baisse de près de 4%.

En réanimation, pas de baisse encore constatée ces derniers jours. En revanche, les entrées en réanimation progressent moins vite. Au 30 août, 91 patients Covid avaient été hospitalisés en réanimation en moyenne sur une semaine. Ils étaient 80 une semaine plus tôt et 70 il y a deux semaines. Soit une progression de près de 14% par semaine. Toutefois, au début du mois d’août quand la reprise épidémique s’est traduite par des arrivées à l’hôpital, la progression des hospitalisations en réanimation a parfois atteint +40% par semaine (comme entre le 6 et le 12 août).

En comparaison, cette vague épidémique s’est pour l’heure traduite par un niveau d’hospitalisation bien plus faible que les précédentes. De 3 à 5 fois plus faible pour l’instant. Au printemps, le pic avait atteint 1200 patients Covid hospitalisés en simultané sur une semaine en avril. Surtout, le niveau était resté très haut et proche des 1000 hospitalisations durant une bonne partie de l’hiver après la vague épidémique de l’automne 2020 où le pic des hospitalisations dans le Rhône avait atteint près de 1800 hospitalisations.

Vaccination en baisse en août dans le Rhône, près de 45% des 12-17 ans vaccinés avant la rentrée

Après la reprise de la vaccination durant la seconde quinzaine de juillet, le rythme a de nouveau ralenti en août dans le Rhône. Après l’annonce à la mi-juillet de la mise en place du pass sanitaire, le rythme de la primo-vaccination a grimpé jusqu’à près de 11 000 injections quotidiennes en moyenne sur une semaine au 3 août. Depuis, ce rythme s’est effondré. Au 27 août, ce sont environ 3 500 premières doses qui ont été administrées en moyenne quotidiennement sur une semaine.

À l’approche de la rentrée des classes, le 2 septembre, le taux de couverture vaccinale des plus jeunes pourrait être un élément important dans la circulation du virus. Au 27 août, 43,4 % des 12-17 ans du Rhône étaient complètement vaccinés (2 doses ou vaccination complète) et 60% avaient reçu une première dose.

À cette date, la part de primo-vaccination dans le Rhône atteignait 74% de la population en âge d’être vaccinée. Le taux de vaccination complète atteignait lui 68% de la population.

Évolution de l’épidémie de Covid à Lyon, dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes

Article actualisé le 08/09/2021 à 10h08
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Des enseignants de l’académie de Lyon en grève ce jeudi

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, quatre manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

par Pierre Lemerle. 1 356 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Lyon Street Food Festival, un tour du monde culinaire ce week-end

par Rue89Lyon. 295 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×