Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Des distributeurs automatiques de « cannabis légal » installés autour de Lyon
Vigies 

Des distributeurs automatiques de « cannabis légal » installés autour de Lyon

par Rue89lyon.
Publié le 25 juin 2021.
Imprimé le 07 décembre 2021 à 19:33
2 062 visites. 1 commentaire.

Le Rhône en compte au moins trois, installés progressivement ces dernières semaines à Caluire-et-Cuire, Genay et Givors, alors qu’un flou juridique entoure encore la vente du cannabidiol, un cannabis light sans effet psychotrope. C’est dans cet article du Progrès que l’on apprend l’installation de distributeurs automatiques de cannabis légal dans trois villes de l’agglomération.

Des fleurs, des résines, du pollen ou encore des huiles et des pastilles. Vingt-trois références de cannabidiol (CBD) sont accessibles à tout un chacun, dans un distributeur automatique de Genay, au nord de Lyon. L’appareil est en place depuis le 1er mai, posé à l’arrière d’une station de lavage, dans la zone commerciale de la route de Trévoux. Quelque 300 produits ont été vendus le premier mois, chiffre Eric Perrin, 42 ans.

L’infirmier libéral, qui s’est lancé dans le business il y a un an, d’abord dans l’Ain reconnaît que :

« Toute la filière en France est née sur une faille. »

Une clientèle “un peu bobo intello” pour le cannabis légal ?

Éric Perrin réagit :

« On a marqué que c’était interdit aux mineurs. C’est une précaution parce que rien n’empêche de leur en vendre. Aucun enfant ne vient aux machines. L’effet du CBD [comparé à un joint] est si léger que ça n’intéresse pas les jeunes, d’autant qu’il coûte plus cher ».

Pour le docteur Nicolas Prisse, président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives :

« Un certain nombre d’effets secondaires ont été assez mal étudiés. »

Un policier spécialisé dans la lutte de stupéfiants lâche, sur ce ton :

« Il n’y a pas du tout d’adhésion sur le CBD, mis à part chez une clientèle un peu bobo intello. Notre crainte, c’était qu’on essaie, sur le terrain, de nous faire passer du THC [la substance psychotrope illégale] pour du CBD, mais ça n’arrive pas pour le moment. »

Le fonctionnaire poursuit :

« Les quelques boutiques qu’on est allé voir, par curiosité professionnelle, sont propres et bien tenues. »

À LIRE EN ENTIER SUR LE PROGRÈS

Article actualisé le 28/06/2021 à 10h11
L'AUTEUR
Rue89lyon

En BREF

À Strasbourg, un fonds d’investissement de Lyon pousse les locataires vers la sortie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

Chiens autorisés dans les TCL de Lyon : une expérimentation très discrète

par Oriane Mollaret. 784 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

par Rue89Lyon. 553 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×