Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Pour Grégory Doucet, le choix assumé mais critiqué de l’endettement
Politique 

Pour Grégory Doucet, le choix assumé mais critiqué de l’endettement

par Dalya Daoud.
Publié le 29 janvier 2021.
Imprimé le 14 mai 2021 à 04:00
1 337 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La gestion de la Ville de Lyon par Grégory Doucet et sa majorité écologiste passera nécessairement par de l'endettement. Ce jeudi, c'est ce qui a été défendu lors du conseil municipal et du débat d'orientation budgétaire. Ce "DOB" a donné lieu à des passes d'armes entre ceux qui sont considérés comme de "nouveaux venus" et ceux qui tenaient encore les manettes de la municipalité il y a un an.

Le rapport d'orientation budgétaire devait permettre une première projection des projets qui seront mis en place à Lyon, sous l'angle financier. Et le choix est assumé : plus 20% d'investissements par rapport au mandat précédent, dans un contexte économique mouvant.

Présenté par Audrey Hénocque, première adjointe en charge des finances, le rapport a été adopté non sans avoir d'abord été vivement critiqué par les élus d'opposition au premier rang desquels Gérard Collomb, ex-maire de Lyon.

Le matin, au cours d'une conférence de presse en visioconférence, Grégory Doucet a défendu les grandes lignes de l'action imaginée par sa majorité pendant le mandat.

Sans surprise, le poids de la crise sanitaire a été calculé et, selon le compte de la Ville, la municipalité a déjà dépensé entre 40 et 45 millions d'euros -uniquement en 2020- pour tenter de faire face aux urgences liées à la Covid-19. Ce qui a augmenté l'endettement. Parmi les dépenses, la mise en place des centres de dépistages, de protocoles sanitaires dans les écoles, l'achat de matériel sanitaire, les aides aux commerçants, le fonds de soutien à la culture, etc.

Toutefois, si la crise sanitaire pèse dans le rapport d'orientation budgétaire, le document ne montre aucun mouvement de recul sur les ambitions et les projets. Imprudence ?

La "transition écologique" quoi qu'il en coûte ?

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 29/01/2021 à 10h37
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Covid : l’épidémie circule toujours fortement dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal. 227 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après la pluie : trafic des trains coupé entre Saint-Étienne et Givors

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Lyon : les services de réanimation en grève ce mardi

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.
×