Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
À Lyon, l’utilisation illégale d’un drone de la gendarmerie en manifestation
Édition abonnés  Société 

À Lyon, l’utilisation illégale d’un drone de la gendarmerie en manifestation

par Laurent Burlet.
Publié le 12 janvier 2021.
Imprimé le 31 janvier 2023 à 15:07
1 915 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Droit de suite] Il y a un mois, nous avions relevé l’utilisation à Lyon d’un drone par les gendarmes mobiles lors de la manifestation du 5 décembre contre le proposition de loi « sécurité globale ». Dans un arrêt du 22 décembre dernier, le Conseil d’État confirme que la surveillance des manifestations par un drone est aujourd’hui illégale. A sa suite, dans une décision du 12 janvier, la Cnil vient de sanctionner l'Etat pour cette utilisation de drones.

Sur les quais du Rhône, voir voler un drone à proximité des troupes de gendarmes mobiles nous avait interloqués.C’était le 5 décembre dernier durant une manifestation contre la loi « sécurité globale ».

Nous pensions que, à Lyon, après avoir utilisé des drones durant le premier confinement, les forces de l’ordre avaient suspendu leur utilisation, à la suite de l’arrêt du Conseil d’État du 18 mai concernant la Préfecture de police de Paris.

Les images du drone non transmises au poste de commandement à Lyon

Contactée par Rue89Lyon, la préfecture du Rhône – qui supervise le maintien de l’ordre – nous affirmait ce jour-là que les images de ce drone piloté par les gendarmes mobiles n’étaient pas transmises au poste de commandement.

Toujours selon la préfecture, ce drone n’avait « pas vocation à surveiller la manifestation » mais était utilisé par les gendarmes mobiles « pour leurs propres unités ».

Le 5 décembre au soir, nous n’en savions pas plus. Nous ne connaissions pas le cadre juridique dans lequel s’inscrit l’usage de ce drone et l’utilisation des images.

Cet article fait partie de l'édition abonnés.

Soutenez la presse locale indépendante

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de théâtre, concert ou cinéma.
  • Accédez en priorité et gratuitement à nos événements dans votre ville

4,90€ par mois

désabonnement en un clic

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 25/02/2021 à 15h37 : avec la sanction prononcée par la CNIL contre l'Etat
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Cofondateur et directeur de publication de Rue89Lyon

En BREF

Michel Mercier condamné à trois ans de prison avec sursis pour emplois fictifs

par Juliette Alonzo. 380 visites. 1 commentaire.

Pour 2023, la Métropole de Lyon vote un budget en continuité

par Marie Allenou. 329 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation contre la réforme des retraites à Lyon : « nos métiers limitent nos espérances de vie »

par Laure Solé et Juliette Alonzo. 1 129 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×