Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Covid-19 : les indicateurs à la hausse dans le Rhône

[DATA] Le port du masque est obligatoire en extérieur à Lyon et Villeurbanne. Et l’attente, voire les files d’attente, pour effectuer un test sont parfois longues. Conséquence peut-être de cette ruée, le taux d’incidence de la Covid-19 augmente dans le Rhône. Les hospitalisations et admissions en réanimation ont bondi ces derniers jours.

Data-visualisation

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

L'évolution de Covid-19 dans le département du Rhône. ©Rue89Lyon

(Rue89Lyon propose un point hebdomadaire, celui que vous lirez ci-après a été effectué en date du 8 septembre)

Les indicateurs de la Covid-19 dans le Rhône

Triplement des hospitalisations Covid-19 dans le Rhône

En Auvergne-Rhône-Alpes, le Rhône a été le département le plus touché, en volume, selon ces indicateurs de Santé Publique France. Ces 677 décès au 8 septembre représente un ratio de 360 morts pour 1 million d’habitants.

S’il est le plus touché de la région, le Rhône est très loin des départements les plus touchés proportionnellement comme le Territoire de Belfort (1427 morts pour un million), le Haut-Rhin (1084 morts/million) ou le Val-de-Marne (856 morts/million).

Les signes de circulation active de l’épidémie sont là malgré tout. Le nombre de décès durant l’été a été relativement faible (22 en juillet et août). Mais depuis le 26 août, les hospitalisations ont presque triplé. Les admissions en réanimation ont été multiplié par 5. Si la hausse de ces indicateurs sur les dernières semaines est importante, ils restent loin des niveaux du pic du début du printemps.


#covid-19

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

À lire ensuite


L'évolution de Covid-19 dans le département du Rhône. ©Rue89Lyon

Photo : Rue89Lyon

Partager
Plus d'options