À Lyon, sous les masques, la campagne électorale
Politique 

À Lyon, sous les masques, la campagne électorale

actualisé le 12/05/2020 à 07h35

La période actuelle ne semble pas avoir mis en sourdine la séquence politique électorale. Ville de Lyon, Métropole et région Auvergne-Rhône-Alpes ont multiplié les annonces concernant leurs commandes de masques. Au détriment de l'efficacité et de la coordination pour leur distribution mais jamais de leur propre communication. Les campagnes municipales et métropolitaines ne sont pas encore finies, il est vrai.

2 millions ! 1,5 million ! 9 millions ! 10 lavages ici, 50 lavages au fond, 100 lavages devant ! Qui dit mieux ? Ces dernière semaines, les annonces ont fusé. Les trois grandes collectivités du territoire ont multiplié les commandes de masques. Et annoncé des chiffres et des délais qu'elles n'ont pas pu tenir.

La partition à jouer pour elles n'est pas la plus simple. Trouver des fournisseurs, s'assurer de la qualité de leurs produits et des délais de livraison. L'enjeu étant de pouvoir fournir les habitants de la région en masques, gratuits, pour le début du déconfinement. Tout cela dans une situation d'urgence, de grande concurrence pour passer commande et devant un État pas toujours au clair sur sa propre stratégie.
Chacun achète ses masques de son côté
Le déconfinement est effectif depuis ce lundi 11 mai. Au final, ces masques gratuits seront distribués en totalité au mieux d'ici la fin du mois, probablement début juin pour les derniers. Malgré une mobilisation incontestable des collectivités, concurrence, effets d'annonce et surtout communication n'ont pourtant pas cessé.

Gérard Collomb, lors du fameux dernier conseil municipal, le disait. Sans qu'on sache s'il s'agissait d'une volonté de se dédouaner ou de franchise :

« Il a fallu que chaque collectivité trouve par ses propres moyens des points de distribution ».

Certes, l'État déconfine et c'est aux collectivités de faire les courses. Pourtant, aucune commande groupée ni coopération particulière ne s'est mise en place, dans un premier temps. Chacun semblant préférer faire ses annonces en son nom propre : 9 millions de masques pour la Région, 2 millions pour la Métropole de Lyon (ramenés probablement à 1,4 million) et 1,5 million à l'Hôtel de Ville.
On fait comment quand les masques seront périmés ?
La distribution est désormais en cours depuis quelques jours. La Région indique avoir évalué les besoins des communes. La Métropole fait de même et profite de sa gestion des transports en commun pour en distribuer dans le réseau. La Ville de Lyon a mis en place une distribution sur rendez-vous. Elle est déjà complètement saturée.

Les masques distribués sont de différentes natures. Certains commandés sont des masques chirurgicaux, dont la durée de vie est de quelques heures. D'autres sont en tissu, lavables et réutilisables. D'ailleurs, même là, le nombre de passages en machine était un argument de communication.

"On va pousser les tests jusqu'à 100 lavages", indiquait Laurent Wauquiez en présentant les masques commandés par la Région.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Coronavirus : des protections insuffisantes pour les livreurs des hypermarchés Carrefour de Lyon

par Rue89Lyon. 1 406 visites. 1 commentaire.

Confinement : pas de manif le 1er Mai, mais des banderoles aux fenêtres

par Amandine Miallier. 1 267 visites. 2 commentaires.

Des rendez-vous gratuits avec des psy pour les plus touchés par le Covid-19

par Rue89Lyon. 571 visites. 1 commentaire.