Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Municipales 2020 à Lyon en cartes 4/5 : la droite et le RN sont-ils les plus touchés par l’abstention ?

On l’aurait presque oublié mais on est allé voter avant le confinement. Enfin, un tiers d’entre nous environ. Le contexte inédit et ses conséquences sur le vote compliquent l’analyse et la comparaison. Un second tour le 21 juin prochain ? La totalité des élections rejouées en octobre prochain ?

Carte interactive
Édition abonnés
Etienne Blanc lors du débat culture le mardi 18 février 2020. ©Houcine Haddouche

Au premier tour des élections municipales, à Lyon, les listes de droite d’Étienne Blanc sont arrivées en deuxième position avec près de 17% des voix. En 2014, elles avaient obtenu en moyenne 35%. En 2001, divisée en deux listes, elles étaient obtenaient près de 50% des voix au premier tour. Un reflux impressionnant. Peut-être accentué par l’abstention. Idem, dans une moindre mesure, concernant le Rassemblement National d’Agnès Marion.

La droite d’Étienne Blanc divise son score par deux à Lyon

Depuis qu’elle s’est divisée en 2001, la droite lyonnaise n’arrive pas à reprendre la ville. Et la ville, sociologiquement et électoralement a aussi quelque peu changé. Etienne Blanc, avec 17 % des suffrages exprimés, arrive en seconde position. Comme ses prédécesseurs depuis 2001 mais avec un score réduit de moitié cette fois. Michel Havard, en 2014, avait obtenu 30,5 % des suffrages au premier tour, tout comme Dominique Perben en 2008 (30,13%) alors que Michel Mercier et Charles Millon cumulaient 47 % des voix à eux deux en 2001.
La chute est sévère.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Agnès Marion

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Portrait électeur Olivier
Accord « secret » entre Gérard Collomb et la droite : qui sera le dindon de la farce ?
Alexandre vincendet, maire de Rillieux-la-Pape et président des LR du Rhône. ©Assia Mendi

Photo : Assia Mendi

Plus d'options