Philippe Cochet, condamné à payer son ancienne assistante parlementaire
Vigies 

Philippe Cochet, condamné à payer son ancienne assistante parlementaire

A LIRE SUR LE PROGRES.FR

« Je n’ai pas l’argent. Ou alors, mon épouse devra vendre un bien immobilier à perte. » C’est l’argument soulevé par Philippe Cochet devant la cour d’appel saisie en référé, pour ne pas avoir à payer la somme de 90 000 € qu’il a été condamné à régler à une ancienne assistante parlementaire, par le conseil des prud’hommes de Lyon.

(…)

À travail égal, salaire égal

C’est sur le fondement de « travail égal, salaire égal », que l’ancienne attachée parlementaire avait obtenu la condamnation de Philippe Cochet à lui verser la somme, outre 3 000 € au titre de l’« atteinte au principe d’égalité de traitement » entre elle-même et Lætitia Cochet, l’épouse, assistante parlementaire de son mari, laquelle percevait 5 593 € (brut) mensuel pour un trois-quarts de temps.

Article à lire dans son intégralité sur leprogres.fr (article payant)

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, un rassemblement en hommage au professeur décapité

par Rue89Lyon. 2 506 visites. 3 commentaires.

A Lyon, une manifestation Gilets jaunes, Black lives matter et antifas ce samedi

par Rue89Lyon. 5 624 visites. 1 commentaire.

Covid-19 : dans les hôpitaux de l’Isère une situation proche de celle du printemps

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault. Aucun commentaire pour l'instant.