Après Rouen, le message brouillé sur les risques industriels majeurs à Lyon
Environnement  Société 

Après Rouen, le message brouillé sur les risques industriels majeurs à Lyon

actualisé le 10/10/2019 à 09h34

Signal d’alerte. Elus, associatifs et représentants de l’Etat de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes avaient rendez-vous ce mardi dans une caserne de pompiers de Saint-Priest pour tirer le bilan de la campagne d’information sur les risques industriels majeurs.

Mais la gestion de l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen vient brouiller un message de prévention délivré régulièrement depuis près de trente ans.

Depuis l’automne 2018, tous les habitants de la région concernés par un établissement industriel à risque (soit près de 3 millions de personnes) ont dû recevoir dans leur boîte aux lettres une enveloppe présentant les sites à risques ainsi qu’un magnet reprenant « les bons réflexes » à adopter en cas d'accident industriel grave.

Cette campagne d’information quinquennale court jusqu’en 2023 et faisait suite à d’autres campagnes d’information et de prévention sur les risques industriels majeurs.

Depuis les années 1990, l’Etat, avec l’appui des collectivités et le financement des industriels, informe de la sorte les populations vivant à proximité du danger. Des actions « labellisées » en direction des élus ou des publics scolaires sont également déployées pour sensibiliser à cette « culture du risque ».

Elus de communes concernées mais aussi associatifs et représentants de l’Etat étaient réunis ce mardi dans le centre de formation des pompiers à Saint-Priest pour tirer un premier bilan de cette campagne. La date était calée depuis plusieurs mois mais l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen est venu percuter le déroulé de la journée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.

En BREF

Que faire pour la « Fête de la Science » à Lyon ?

par Rue89Lyon. 332 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La plateforme lyonnaise I-Boycott lance une campagne contre Deliveroo

par Rue89Lyon. 1 662 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle victoire pour le squat de l’ancien collège Maurice Scève

par Rue89Lyon. 3 227 visites. 18 commentaires.