Habillage
9 septembre 2019 : la 4G arrive (partiellement) dans le métro de Lyon
Actualité 

9 septembre 2019 : la 4G arrive (partiellement) dans le métro de Lyon

Depuis ce lundi, les voyageurs peuvent utiliser la 3G et la 4G dans le métro lyonnais. Mais seulement dans les stations.

Repoussée une première fois en 2017, la connexion Internet mobile arrive donc dans le métro lyonnais. Mais on ne capte de la 3G ou de la 4G que dans les 44 stations.

Pour les tunnels qu’empruntent les six lignes de métro et le funiculaire, il faudra attendre la fin de l’année. C’est une annonce du Sytral (l’autorité organisatrice des TCL) dans un communiqué de presse diffusé à la presse ce 9 septembre.

Les travaux pour connecter le réseau de métro lyonnais ont duré 14 mois et ont été confié à Orange, seul opérateur avec lequel le Sytral a négocié. Les abonnés Free, Bouygues Télécom et SFR peuvent toutefois bénéficié du réseau.

Metrologif par François Sola à la station Saxe-Gambetta.

Metrologif par François Sola à la station Saxe-Gambetta.

La 4G dans le métro lyonnais : un contrat exclusif signé avec Orange

L’Internet dans le métro lyonnais fait figure de serpent de mer. C’était d’abord la 4G, puis le wifi puis de nouveau la 4G que le Sytral privilégiait pour permettre aux usagers des TCL de téléphoner dans le métro. Une promesse de Gérard Collomb, alors candidat à sa propre succession à la tête de la municipalité.

En janvier 2017, le syndicat mixte finissait par annoncer le report de la date à 2019.

En septembre 2017, Orange avait été choisi : le Sytral signait avec cet opérateur une Convention d’Occupation du Domaine Public avec Orange. Le Sytral s’expliquait :

« Endossant le rôle d’opérateur « coordinateur », Orange va développer une infrastructure mutualisée avec l’ensemble des autres opérateurs, permettant une couverture optimale et la diffusion des services de tous les opérateurs télécom ».

Alors que 6,7 millions d’euros étaient prévus sur le plan de mandat en cours du Sytral, pour la réalisation de l’équipement, le Sytral affirmait dans son communiqué de novembre 2017 que « les coûts d’investissements sont entièrement pris en charge par l’attributaire du contrat d’occupation ».

Cette exclusivité donnée à Orange était justifiée par le jugement émis sur l’utilité du déploiement de l’Internet dans le métro. Interrogé, le gestionnaire du réseau TCL estimait en 2012 :

« Contrairement à Paris, les temps de trajet dans le métro à Lyon sont généralement très courts. L’installation d’un réseau 3G ou WiFi demanderait un investissement important pour un usage très faible. »

Alors que Toulouse inaugurait sa propre 4G dans son métro en 2017 (assurée par quatre opérateurs ici, Orange, Free, SFR et Bouygues), Lyon ne pouvait pas rester à la traîne.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Les trottinettes électriques encadrées : où en est-on à Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 154 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Saint-Étienne renonce à tester l’audiosurveillance sur avis de la CNIL

par Rue89Lyon. 429 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vous êtes supporter de l’OL ? Adoptez les gestes qui sauvent

par Rue89Lyon. 733 visites. Aucun commentaire pour l'instant.