Habillage
BD, ciné en plein air et festivals à gogo… Notre sélection culture d’août
Cultures  Sélection culture par la rédac de Rue89Lyon 

BD, ciné en plein air et festivals à gogo… Notre sélection culture d’août

Les juillettistes rentrent au bercail, les aoûtiens prennent le large. Les autres traînent toujours par là. Lyon et ses environs seront calmes dans les jours à venir mais les événements culturels de l’été sont toujours là. Jusqu’à la rentrée. Voici donc notre sélection culturelle pour ce mois d’août.

Cesped de verdad et Caja ordencacion – Grrrnd Zero

Vous deviez partir en Espagne, mais vous avez finalement cassé votre tirelire pour acheter un ventilateur, acquisition vitale pour survivre aux fortes chaleurs. Vous pouvez toujours vous réconforter en mangeant des tapas, mais on vous suggère plutôt de vous rendre à Vaulx-en-Velin… Le 1er août Grrrnd Zero fait un zoom sur la scène noise espagnole avec le groupe Cesped de verdad et Cajade ordencacion. Allez Guapa, Grenada et Valencia c’est surcoté de toutes façons !

Le 1er août à Grrrnd Zero à Vaulx-en-Velin

Nuit des étoiles 2 août- Saint Martin en Haut

Le mois d’août est sans aucune doute le mois préféré des astronomes. Ces observateurs de la galaxie ont rendez-vous avec la traditionnelle Nuit des étoiles. Le club d’astronomie des Monts du Lyonnais vous convie le 2 août Chemin du petit Vachon, à Saint Martin en Haut, pour observer à la nuit tombée, Jupiter et Saturne ou encore les nébuleuse gazeuses.

Le 2 août à Saint Martin en Haut

Foreztival- Trelins (Loire)

Trelins, petite commune d’environ 650 habitants dans la Loire, célèbre du 2 au 4 août les 15 ans du Foreztival. En 2005, une bande de joyeux lurons a eu la bonne idée de créer son propre événement culturel. Pour souffler leurs 15 printemps, ils seront accompagnés du terrible duo Winston McAnuff et Fixi ou encore de l’indétrônable Calypso Rose, de la badasse Iamddb et enfin des Lyonnais The Bongo Hop.

du 2 au 4 août à Trelins (42)

Zoo Art show II- 61 Rue de Créqui (Lyon 6e)

Après la réussite de l’été dernier, l’exposition Zoo Art Show revient pour le plaisir de nos mirettes. Pour cette deuxième édition, 35 artistes ont investi les 3 étages du 61 rue de Créqui avec pour seule et même consigne : réaliser une scénographie inédite. Des visites guidées sont prévues les 3 et 4 août à 14h pour mieux comprendre les œuvres des artistes locaux et internationaux. Dans le lot on retrouve l’illustrateur Jean-Luc Navette, la lyonnaise Marine Roy ou encore Chanoir de Bogota.

ZOO art show 2

3 et 4 août au 61 rue de Créqui Lyon (6e)

Découverte plantes sauvages comestibles à Miribel

Nombreuses sont les plantes comestibles que l’on foule trop souvent sous nos pieds sans jamais y prêter attention. Or ces plantes sauvages sont parfois délicieuses et pourraient bien apporter de la vitalité dans nos assiettes si l’on savait les reconnaître. Le Chemin de la nature vous propose une cueillette ludique dimanche 4 août pour apprendre à différencier les toxiques des comestibles.

Le dimanche 4 août rendez-vous gare sncf de Miribel

Les dimanches en musique au Musée Gadagne

Le musée Gadagne ouvre ses portes ou plutôt son jardin pour accueillir, le dimanche 4 août, le trio Mahaleb. Un moment reposant aux sonorités traditionnelles turques et arméniennes. Posez vous sur les chaises longues du musée, et laissez-vous transporter par ce mix clarinette, voix, accordéon et percussions des trois instrumentistes Carole Marque-Bouaret, Elsa Ille et Jérôme Salomon.

Le 4 août au Musée Gadagne

« L’Art et la matière, prière de toucher » au Musée des Beaux-Arts de Lyon

Petit au musée on vous a probablement répété « on touche avec les yeux ». Mais comment fait-on si notre sens de la vue est altéré ? « L’Art et la matière, prière de toucher » est le fruit d’une coopération menée avec des personnes en situation de handicap visuel. L’ensemble de l’exposition s’appuie sur leur expérience sensorielle de la sculpture pour inventer de nouvelles pratiques de médiation. Enfin vous pourrez toucher, effleurer peloter, palper comme bon vous semble dix reproduction d’œuvres de l’Antiquité du XXe siècle, mais cette fois-ci sans vos yeux…

jusqu’au 22 septembre au musée des Beaux-Arts

Visiter les traboules de Croix-Rousse – Maison des Canuts

On attribue à Lyon l’étiquette de la capitale de la gastronomie, du rock (durant un temps), de la soie mais aussi de la Résistance. Pour comprendre pourquoi Charles de Gaulle l’a qualifiée ainsi, il faut trabouler dans le quartier de la Croix-rousse aux côtés des guides de la Maison des Canuts. L’occasion de se replonger dans une période charnière de notre histoire et de se questionner autour du devoir de mémoire.

Le 10 août à la maison des Canuts

Château Sonic – Brenthonne (Haute-Savoie)

En Haute-Savoie, on vous propose de la jouer châtelain avec le festival Château Sonic. La cour du château d’Avully datant du 14eme siècle, se transforme en véritable club. Du 15 au 18 août, le festival célèbre la culture sous toutes ses coutures : du rock frenchy venu de Rennes avec Carambolage, du karaoké, un atelier poterie, des initiations au quidditch, des banquets médiévaux, ou encore des parties de limbo à gogo avec les lyonnais limobololo soundsystem.  Des mariages improbables d’activités qui font de ce festival une faille spatiotemporelle.

15 au 18 août à Brenthonne

« Plan à 3 : Belgique France Suisse » – La Bande dessinée européenne francophone à l’Hôtel de région (Lyon 2e)

Zoom sur la culture traditionnelle dans la bande dessinée franco-européenne. Une sorte de retour aux sources pour interroger l’héritage patrimonial de la bande dessinée classique généralement appelée « franco-belge ». Appellation donnée en mémoire de l’âge d’or de la BD qui a vu émerger des maîtres, des personnages, des œuvres… Mais la réalité contemporaine de la bande dessinée francophone européenne ne peut se réduire à cette définition, puisque la Belgique, la Suisse et la France ont participé à la construction de la bande dessinée franco-européenne. L’exposition Plan à 3 : Belgique France Suisse revisite la culture de la bande dessinée et met en avant la richesse de la bande dessinée francophone européenne actuelle.

Jusqu’au 18 août 2019 à l’Hôtel de Région (Lyon 2eme)

Les jeudis des musiques du monde

Le Jardin des Chartreux (Lyon 1er) accueille pour la 23° édition « les jeudis des musiques du monde ». Chaque semaine le festival se focalise sur un genre musical : folk, fanfare, musique traditionnelle vénézuéliennes ou encore d’Anatolie…

Petit détour par la Galice le jeudi 22 août avec Las Otras Españas. Au programme, une initiation au flamenco, un concert de Muga et du célèbre joueur de cornemuse Anxo Lorenzo.

Pour clôturer l’été, le festival terminera en fanfare ! Le 29 août les cuivres s’emparent de la scène pour ce dernier rendez-vous autour des Fanfares du monde. Laissez-vous happer par la fanfare béninoise Akpé Jô Mimi et le souffle des musiciens de la région.

 

Le 22 et 29 aout au Jardin des chartreux. (Lyon 1er)

Label Night Bordello a Parigi – Au Sucre (Lyon 2eme)

Qui a dit que l’italo-disco était ringard ? Surtout pas le jeune hollandais De Dupe, boss du label Bordello a Parigi. Ce label d’Amsterdam remet au goût du jour à ce genre musical trop souvent méprisé. De Dupe a déjà foulé le sol lyonnais pour se frotter au public de la boiler room de Nuits Sonores. Il revient de nouveau le 23 août à l’occasion de la label night du Sucre pour faire danser les nostalgiques de la belle époque.

le 23 août au Sucre (Lyon 2e)

Projection en plein de air de Silent Voice – Parc des Berges du Rhône (Lyon 7e)

Dans le cadre de la 5ème édition du Lyon Hanabi, (re)découvrez le film « Silent Voice » de Naoka Yamada. Un film tiré du mange écrit par Yoshitoki Ōima. Cette œuvre japonaise aborde le harcèlement scolaire en relatant l’histoire de Nishimiya, une élève sourde harcelée au quotidien par un garçon de son école. A son tour, le garçon sera lui aussi victime de harcèlement. Ce film questionne les interactions humaines, et revient sur la notion de réputation.

Le 24 août au Parc des Berges du Rhône (Lyon 7e)

Festival Woodstover- Miribel Jonage

Un petit dernier pour la route, histoire de faire nos adieux à cet été 2019 avec le festival Woodstover. Et pour ces embrassades au bord du lac de Miribel, l’équipe du festival a convié la crème de la crème pour cette 21 eme édition: Blade, Etienne de Crecy, Amadou et Mariam, NT’O ou encore les lyonnais Dowdelin. De quoi faire le plein de belles sonorités avant de repartir sous les chapeaux de roues pour la rentrée.

Woodstover du 29 août au 1er septembre au parc Miribel Jonage

Peigner la girafe- Halles du Faubourg

Slow Down. Les halles du Faubourg font durer les derniers heures du mois d’août avec Peigner la Girafe. Un rendez-vous pour les paresseux, les flemmards, où l’oisiveté ne sera plus mère de tous les vices. Samedi 31 août, les halles célèbrent donc au ralenti la fainéantise en compagnie du duo italo-belge Front de Cadeaux, ou encore du lyonnais Christian coiffure et des deux compères Gboi et Jeanmi. Karaoké slowmotion, massage et pêche à la carpe sur transat vous feront repousser le blues de la rentrée.

Peigner la girafe, le 31 août aux Halles du Faubourg (Lyon 7e)

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Que faire pour la « Fête de la Science » à Lyon ?

par Rue89Lyon. 383 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La plateforme lyonnaise I-Boycott lance une campagne contre Deliveroo

par Rue89Lyon. 2 005 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle victoire pour le squat de l’ancien collège Maurice Scève

par Rue89Lyon. 3 374 visites. 18 commentaires.