Habillage
« Accueillir à Villeurbanne » : bains-douches et lieux vacants prochainement mis en service pour les migrants
Actualité 

« Accueillir à Villeurbanne » : bains-douches et lieux vacants prochainement mis en service pour les migrants

En parallèle des deux manifestations de ce mardi 9 avril pour s’opposer à la politique d’hébergement, il était l’heure de faire le bilan de la mission « Accueillir à Villeurbanne » pour Jean-Paul Bret, maire PS de la ville.  

Née au printemps 2017, quelques mois avant le début du démantèlement de la jungle de Calais, la mission « Accueillir à Villeurbanne » avait pour but, notamment, de recevoir des groupes de migrants mais également de se questionner sur leur accueil.

Pour Jean-Paul Bret, Maire de la Villeurbanne, pas de tergiversation :

«  Pour nous, à Villeurbanne, l’accueil des migrants est totalement normal. Au total près de 1000 demandeurs d’asiles passent chaque année dans la ville et nous les accueillons depuis plus de dix ans. C’est dans les gênes et l’ADN de Villeurbanne, qui s’est construite avec eux. C’est ce qui nous a conduits à la mission Accueillir. »

Ce contenu est réservé aux abonnés