Habillage
Éboueurs lyonnais : une grève s’arrête, une autre continue
Actualité 

Éboueurs lyonnais : une grève s’arrête, une autre continue

actualisé le 06/04/2019 à 20h08

Ce vendredi matin, les éboueurs, agents de la Métropole de Lyon, ont voté la reprise du travail après 17 jours de grève, soit autant de jours que la grève de 2012.

Ce vote dans les dépôts a eu lieu au lendemain d’une ultime rencontre entre l’exécutif et le collectif des éboueurs appuyés par le syndicat FO.

Les éboueurs ont finalement accepté les propositions de la Métropole après avoir obtenu des assurances que les retenues sur leurs traitements dues à la grève allaient être réparties pendant plusieurs mois.

Au final, les grévistes de 2019 obtiennent beaucoup plus que les grévistes de 2012, notamment une augmentation de 90 à 100 euros en moyenne par mois, selon les sources.

Les éboueurs continuent leur grève chez Pizzorno Lyon

Dans 55 communes de l’agglomération, la collecte des ordures a donc pu reprendre dès ce vendredi matin. Les tas d’ordures pourraient disparaître des rues d’ici quatre à cinq jours.

Ce n’est pas le cas pour Villeurbanne, Bron, Vaulx-en-Velin et Lyon (3e, 6e, 8e). Les salariés de Pizzorno continuent leur grève démarrée le 2 avril. Pizzorno est la principale entreprise à qui la Métropole de Lyon a confié la collecte des ordures ménagères.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans la Loire

par Bertrand Enjalbal. 3 005 visites. 1 commentaire.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans le Puy-de-Dôme

par Bertrand Enjalbal. 591 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie en Haute-Savoie

par Bertrand Enjalbal. 12 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.