Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Blood and Honour : des néonazis organisateurs de concerts et de free-fight, actifs à Lyon
Édition abonnés  Société 

Blood and Honour : des néonazis organisateurs de concerts et de free-fight, actifs à Lyon

par Laurent Burlet et Bertrand Enjalbal.
Publié le 26 février 2019.
Imprimé le 15 août 2022 à 09:01
9 379 visites. 2 commentaires.

Emmanuel Macron a annoncé en février la dissolution prochaine de trois groupes d'extrême droite. Parmi eux, Blood and Honour, des néonazis particulièrement implantés dans la région de Lyon.

[Mise à jour le 27 juillet 2019] Par un décret du 24 juillet pris en conseil des ministres, "le groupement de fait dénommé « Blood and Honour Hexagone » est dissous".

En décembre, la mairie de la petite bourgade de Longes, dans la vallée du Gier (département du Rhône), reçoit une demande pour louer la salle des fêtes.

Elle émane du président de l'« Association de musique du monde des 2 Savoie" qui veut organiser un concert le 9 février 2019. Située à Trèves, à 40 kilomètres de Lyon, l’« Espace des trois communes » (car regroupant les communes de Les Haies, Longes et Trèves) affiche une capacité de 400 places. Le secrétaire de mairie en charge de la gestion de cette salle intercommunale vérifie les statuts de l'association, avant de donner sa réponse.

L’association en question, domiciliée à Marseille, a été créée en septembre dernier et a pour objet "l'organisation de petits événements locaux autour de la musique du monde".

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

2€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 05/05/2022 à 18h13 : A la suite de la signature du décret de dissolution
L'AUTEUR
Laurent Burlet et Bertrand Enjalbal

En BREF

Des cafards dans le train Ouigo qui fait Paris – Lyon

par Oriane Mollaret. 2 549 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécheresse : quelles nouvelles restrictions à Lyon et dans le Rhône ?

par Oriane Mollaret. 1 156 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Licenciements chez Just Eat Lyon : « Ils vont remplacer les salariés par des auto-entrepreneurs »

par Laure Solé. 1 711 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×