Habillage
Une école de baby-foot dans le 6è arrondissement de Lyon, un coup à deux « bandes »
Société 

Une école de baby-foot dans le 6è arrondissement de Lyon, un coup à deux « bandes »

actualisé le 31/01/2019 à 10h28

Ni « râteaux », ni « gamelles » durant la première soirée de l’école de baby-foot ouverte mi-janvier, la mairie du 6ème, à Lyon, avait bien graissé les barres. Fruit de la collaboration entre trois passionnés d’un club de Villeurbanne et l’équipe municipale qui cherche à rajeunir l’image de son arrondissement très cossu, cet « évènement » réjouit les deux parties. 

Quand un communiqué de presse atterri à la rédaction, comme dans d’autres, qui annonce l’ouverture de « la première école de baby-foot de France, à Lyon », quelques uns ont souri. La présentation est un peu pompeuse.

Un master en « roulette » ou une carrière pro du « mini » ballon rond ? Rien de cela ; uniquement l’envie d’un club de Villeurbanne, « le Rhône sportif Football de table », d’ouvrir un lieu d’apprentissage pour les néophytes.

Foot de table ? « Ici, c’est baby, c’est plaisir »

Nicolas Constantin, vice-président, en faisant référence à l’émergence de table de baby-foot au sein des entreprises, explique :

« Notre passion a commencé dans les bars et aujourd’hui, avec Kevin, nous sommes 2èmes au niveau France et 3ème au niveau Europe des clubs, en double, de la discipline. L’ambition, c’est ça, faire une passerelle entre amateurs et sportifs. Si le but d’un élève est d’être le boss de la boite, c’est bien ».

C’est à l’aide d’un livret pédagogique, réalisé en partenariat avec la Fédération française de foot de table, que les élèves apprendront. Il compte 56 fiches qui détaillent avec précision chaque geste technique que les volontaires pourront découvrir, tester et développer en cours. C’est du sérieux, question technique.

« Nous sommes les premiers en France à proposer cela, il a fallu tout inventer, en décomposant les mouvements que nous faisons d’habitude par reflex et leurs trouver des noms », détaille le président Noureddine Houcine.

Heureux de voir se réaliser un « vieux projet », il poursuit :

« C’est l’une des rares activités où tout le monde peut jouer ensemble. Hommes, femmes et enfants peuvent s’affronter lors de la même partie. Bientôt, nous espérons même avoir une table adaptée aux handicapés en fauteuil. »

Ouverture des cours de l'école de babyfoot du club Rhône sportif Football de table. Lucie fait face à Robert sous l'oeil intéressé de Romain 9ans.©MG/Rue89Lyon

Ouverture des cours de l’école de babyfoot du club Rhône sportif Football de table. Lucie fait face à Robert sous l’oeil intéressé de Romain, 9 ans. ©MG/Rue89Lyon

Les trois babys mis à disposition sont rapidement pris d’assaut et les remarques de Noureddine illustrent les parties. Robert 72 ans, responsable de l’association de ping-pong, « venu en voisin », joue contre Romain, 9 ans, et Lucie, 23 ans.

« J’ai déjà joué au lycée et là, je suis venu avec mon copain Baptiste qui, lui, a beaucoup joué en école d’ingénieurs. On est intéressé pour venir pratiquer ensemble », raconte la jeune femme, prévenue par mail de l’ouverture des cours.

Une affaire de com’ pour le 6ème arrondissement

Les services de la mairie de l’arrondissement ont bien travaillé au succès de la soirée.

« Un mail pour ce soir a été envoyé à toutes les associations du 6ème, 450 au total, il me semble », compte Nicole Graziani, adjointe au maire déléguée à la petite enfance et association, devenue la marraine de l’école de baby-foot.

Ouverture des cours de l'école de babyfoot. Nicolas Constantin, vice-président du club Rhône sportif Football de table et Nicole GRAZIANI adjointe au maire petite enfance et association du 6ème arrondissement.©MG/Rue89Lyon

Ouverture des cours de l’école de babyfoot. Nicolas Constantin, vice-président du club Rhône sportif Football de table et Nicole Graziani, adjointe au maire déléguée à la petite enfance et association du 6ème arrondissement. ©MG/Rue89Lyon

Damien Gouy-Perret, directeur de cabinet du maire divers droite Pascal Blache, confirme les enjeux pour cet arrondissement, sans doute le plus cossu de Lyon :

« Après étude des chiffres de l’INSEE, nous avons constaté que le 6ème arrondissement est le second plus jeune de Lyon, loin de l’image qu’on lui colle. Il fallait donc diversifier les activités, proposer des choses de jeunes. »

L’option baby-foot a donc fait son chemin et trouvé sa place dans les activités déjà proposée dans le « quadrilatère », entre ping-pong, théâtre, scrabble et autres. Preuve qu’il met les petits plats dans les grands pour ce club « sympa et pro », le collaborateur du maire ajoute :

« On inaugure le 13 février, dans la mairie. Des babys y seront installés toute la journée pour les employés et le public. Nous avons aussi trouvé un parrain pour l’école, qui nous fera une petite surprise. »

Qui donc ?

« Après avoir envisagé Patrick Timsit, qui s’est révélé, c’est fou, déjà parrain d’un club de baby-foot, nous avons demandé à un autre humoriste que vous devez connaître : Alexandre Astier. Il devrait nous faire une petite vidéo, étant retenu sur un tournage. »

Alexandre Astier n’a pas encore confirmé.