Habillage
La revue « 21 minutes » veut rendre la poésie visible dans l’espace public à Lyon
Cultures 

La revue « 21 minutes » veut rendre la poésie visible dans l’espace public à Lyon

A partir d'une réflexion sur la place de la poésie dans l'espace public, sur ce temps passé dans les transports, l'auteur Fabien Drouet lance "21 minutes", un journal gratuit de poésie "au sens large". Ou encore une revue d’œuvres artistiques, qui devrait être distribuée à la mi-janvier devant quelques stations de métro.

Parce qu’il trouvait ça « con » que les journaux gratuits d’information soient la seule proposition de lecture dans le métro, "endroit intéressant et symbolique" dans lequel il avait l’envie de s’investir, l’auteur et musicien Fabien Drouet a l’idée du projet "21 minutes", journal gratuit de poésie et autres œuvres.

« Pied-de-nez », « surenchère ironique » au quotidien gratuit 20 minutes, Fabien Drouet ressent la nécessité d’agir avec ce qu’il sait faire, c'est à dire écrire, même si cela ne lui permet pas de gagner sa vie :

« Si je fais les choses avec passion, j’ai l’espoir que ça me donne de quoi vivre. Mon handicap, c’est que je n’arrive pas à mettre mon énergie pour des choses qui ne me passionnent pas. »

L’idée est partagée sur les réseaux sociaux, avec l’ambition que chacun puisse s’en emparer. Et ça marche.

Entre août et octobre, Fabien Drouet reçoit, en plus des œuvres, des propositions de coups de main bénévoles, pour l’impression et la distribution, d’un peu partout en France (Bruxelles, Liège, Toulouse, Saint-Etienne, Paris…).

Ce contenu est réservé aux abonnés