Habillage
Près de Lyon se cache un temple bouddhiste vietnamien
L'anti-Routard de Lyon 

Près de Lyon se cache un temple bouddhiste vietnamien

actualisé le 11/01/2019 à 18h33

Au détour d'une colline de Sainte-Foy-Lès-Lyon trône un monument mystique. S'élevant au cœur d'un jardin fleuri et surplombant la ville, la pagode est dorée, elle brille mais elle est peu connue des Lyonnais. Au temple bouddhiste Thiên Minh, on ne franchit que rarement la haute porte par hasard. 

Un grand escalier mène à la salle de culte, au premier étage de la pagode. Pour l'atteindre, il faut traverser la luxuriance des jardins, et passer devant une grande statue de Bouddha qui s’élève au milieu des feuilles de lotus. Seules quelques fleurs ont éclos aux pieds de la statue.

Construit en 1984, c'est l'unique temple en son genre, et la plus grande pagode de la région.

L'histoire du temple Thiên Minh est celle d'une communauté – vietnamienne, mais surtout celle d'une famille, venue s'installer en France en 1976 pour fuir la guerre au Vietnam. Arrivé à Lyon, Cao Van Truong souhaite créer un lieu de rassemblement pour ses compatriotes dispersés. Face à la difficulté de se fondre dans une société occidentale qui ne partage ni leur mode de vie, ni leurs croyances, la pagode lyonnaise va devenir un îlot de culture asiatique.

D'abord installée à Villeurbanne, elle va cependant se heurter aux mécontentements des voisins, "qui se plaignent du bruit lors des grandes cérémonies". Difficile à imaginer, quand on entend Vincent Cao, le fils du fondateur et aujourd'hui bénévole à temps plein, murmurer à voix basse l'histoire de son temple.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Margot Hemmerich

En BREF

Le promoteur phare de la Confluence, Jean-Christophe Larose, condamné pour abus de biens sociaux

par Rue89Lyon. 595 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pic de mobilisation pour l’« Acte VIII » des « gilets jaunes » à Lyon

par Rue89Lyon. 2 173 visites. 4 commentaires.

Nouvelle manifestation contre la loi asile et immigration de Collomb et ses « déclinaisons locales »

par Rue89Lyon. 809 visites. 2 commentaires.