Habillage
Playlist de l’été 2018 par la rédac de Rue89Lyon
Le back-office
Le blog de la rédaction, toute la tambouille qui nous fait vivre et peut vous intéresser. Des opérations spéciales vous sont proposées régulièrement.
A la une  Cultures  Le back-office 

Playlist de l’été 2018 par la rédac de Rue89Lyon

Une playlist pour passer l’été proprement sans se vautrer dans le « tube de l’été » et sa chorégraphie embarrassante. Oui on sait, ça n’existe plus vraiment mais on aime bien se le rappeler. 

Une playlist avec des trucs auxquels vous n’échapperez pas, coude à la fenêtre dans les bouchons des vacances ou au supermarché. Mais aussi des vieilleries et nos lubies. Et un peu de foot aussi, #DeuxièmeÉtoile oblige.

JUL – « Coup de genoux »

Un des rares titres sans autotune signé Jul sur son dernier album. Ce qui permet de mettre l’accent non pas sur « pour ou contre Jul », question aussi absurde qu’un « avec ou sans cornichon » posé au comptoir d’un Mac Do (c’est à dire chacun se débrouille avec ses goûts), mais plutôt de le mettre (l’accent) sur la pochette du dernier album du chanteur. Pour « Inspi d’ailleurs », Jul a posé son style : il fait une roue arrière sur un scooter, normal, et il transporte à cheval derrière lui un espèce de gnome extraterrestre, sorte d’avatar de lui-même. Ou pas, on ne sait pas, on ne cherche même pas.

Agar Agar – « Sorry about the carpet »

Joli coup et beau clip pour la musique dépressive d’Agar Agar mais, malgré tout, toujours aussi réjouissante. Un duo paradoxal et envoûtant que l’on continue d’écouter dans la chaleur de l’été.

Kendrick Lamar – « DNA. »

« J’ai écrit toute ma vie, alors recevoir le Pulitzer, c’est magnifique ».

C’est bien de la bouche d’un rappeur américain qu’est sortie cette phrase. Kendrick Lamar a reçu en avril 2018 le prestigieux prix, dans la catégorie Musique. Son album DAMN a été qualifié par le jury de « virtuose collection de chansons unies qui, par son authenticité vernaculaire et son dynamisme rythmique, offre des vignettes saisissantes sur la complexité de la vie afro-américaine moderne ». Pour apprécier ses titres, mieux vaut être bilingue ; le son fait toutefois dans le bon, le lourd. « POUM. » pour « DNA. ».

Kanye West et Kid Cudi – « Feel The Love Ft. Pusha T »

Union sacrée des deux rappeurs qui se retrouvent pour pondre un album onirique justement intitulé Kids See Ghosts. On n’a pas choisi le titre-phare mais plutôt Feel the love (featuring Pusha T). L’été de l’amour, oui.

Régine – « Pourquoi un pyjama »

Vous n’aviez pas remarqué ? Régine accompagne quasiment chacune de nos playlists. En plus, ici, elle déchire en lambeau le pyjama, enfin plutôt le concept du pyjama. Ce qui tombe bien vu que la température descend rarement sous les 29°. La nuit.

Flavien Berger et Etienne Jaumet – « Arco Iris »

Ces deux petits génies de la scène française ont commis ce titre, certainement en se marrant comme les licornes qu’ils sont. On l’aime de trop, il est entêtant, c’est dans une autre langue (facile, devinez). On est sûrement déjà parti depuis trop longtemps. C’est le moment des vacances -pas facile à choper mais qui finit toujours par arriver- où l’on se fout terriblement de connaître l’heure.

Tina Turner – « Proud Mary »

Parfois il est agréable d’avoir du miel dans les oreilles. Confort, sécurité, sexyness.

Amy Winehouse – « Back to black »

La veille de la rentrée. (Oui, on en fait des tonnes, mais c’est parce qu’on vous souhaite de passer de très très bonnes vacances).

Kim Wilde – « Never trust a stranger »

Gérard Collomb vous souhaite un bel été en vous rappelant quelques règles élémentaires de sécurité.

Jorja Smith – « Blue Colors »

Tableau idyllique : Vous sur la plage, du sable coincé dans les orteils et la voix enchanteresse de Jorja Smith dans les oreilles : #Goal.

 Sébastien et Emmanuel Lipszyc – « Coup de boule »

Parce qu’on est champions du monde cette année !

Zebda  – « 15 ans »

On ne fait pas de playlist d’été sans Zebda, mais on ne va pas non plus vous refaire tomber une énième fois la chemise. Et 20 ans après ce « intégré je le suis où est la solution ? » on en voit pas vraiment de solution. L’époque est même un flippante.

Frustration – « Just Wanna Hide »

À Rue89Lyon on ne fait pas une playlist sans Frustration, vous le savez. Voici sûrement le meilleur titre de leur dernier album. Parce que l’été on se cache du boulot, on se cache en contrebas de l’autoroute du quotidien. Et parce que Frustration revient à Lyon cet automne. Une petite raison de ne pas regretter la fin de l’été.

Lightning Seeds – « Three Lions (It’s coming home) »

2018 après 1998 restera une année marquée par le foot en France, autant vous y faire. L’été sera sûrement plein de publicités de shampoings vendus par des joueurs de l’Equipe de France. Nos amis Anglais eux ont bien cru qu’ils allaient enfin arrêter de faire rire tout le monde avec leur équipe nationale. Et puis finalement, ben non ! Même si on aurait bien aimé les battre rencontrer en finale. En hommage à leur loose éternelle, la chanson officielle de leur équipe.

La Femme – « Mycose »

L’été et ses choix de partenaires douteux. Et ses conséquences. On vous laisse lancer Google Maps pour trouver la pharmacie la plus proche et on vous souhaite bon courage.

New Order – « Special »

Peter Hook, l’ancien bassiste de New Order, va bientôt entamer une tournée où il rejoue deux albums entiers du groupe : Republic et Technic. L’occasion de se replonger dans le premier dont la pochette est peut-être la plus moche de l’histoire. Comme quoi on peut être mythique mais moche. Non, on ne parle pas de l’équipe de France de foot.

Claude Nougaro – « Côte d’Azur »

« Une femme est sortie de ma cote d’Azur / Aux anges de Cocteau elle avait pris les airs ». Si vous trouvez de plus beaux mots à articuler à votre crush de l’été, on vous rembourse vos vacances. On est sereins, on ne perdra aucun fric, on le sait déjà.

Alex Valentini – « Beautiful Life »

Une playlist sans Italo Disco ? Vous nous avez pris pour des jambons ou quoi ? Allez, bon été les gens.

Voir tous les articles de ce blog