A Lyon, 2ème pic de pollution aux particules fines de l’automne
Actualité 

A Lyon, 2ème pic de pollution aux particules fines de l’automne

actualisé le 22/11/2017 à 15h30

Il fait froid et il n’y a pas assez de vent. Conséquence : un nouveau pic de pollution aux particules fines depuis ce mardi 21 novembre, après un premier, il y a une quinzaine de jours.

Selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, ce pic ne devrait pas durer très longtemps :

« Mardi 21 novembre, les masses d’air seront très stables et favorables à l’accumulation des polluants particulièrement sur le Bassin lyonnais Nord Isère où le brassage vertical de l’atmosphère sera très faible et l’inversion de température persistera quasiment toute la journée.
Mercredi 22 Novembre, le vent de Sud prévu par Météo-France devrait apporter de meilleures conditions de dispersion des polluants. La situation devrait donc s’améliorer ».

Nouveau pic car nouvel arrêté préfectoral anti-pollution

Le niveau « information-recommandation » a été déclenché par la préfecture du Rhône sur le bassin lyonnais, en application du nouvel arrêté sur la pollution que le préfet vient de prendre.
En effet, ce niveau « information-recommandation » est désormais déclenché plus rapidement. Auparavant, ce premier niveau d’un épisode de pollution était déclenché avec deux jours de prévision à 50 μg/m3. Avec le nouvel arrêté préfectoral, il suffit qu’une seule prévision soit supérieure à 50 pour son déclenchement.

C’est le cas pour ce mercredi 21 novembre puisque, ici, la préfecture se base sur les prévisions et non les relevés d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, en charge de la surveillance de la qualité de l’air.

Pour rappel, voici les trois principales causes de la pollution aux particules fines :
• Le trafic routier, surtout les moteurs diesel
• Les activités industrielles
Le chauffage au bois non-performant

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Coronavirus : des protections insuffisantes pour les livreurs des hypermarchés Carrefour de Lyon

par Rue89Lyon. 1 434 visites. 1 commentaire.

Confinement : pas de manif le 1er Mai, mais des banderoles aux fenêtres

par Amandine Miallier. 1 282 visites. 2 commentaires.

Des rendez-vous gratuits avec des psy pour les plus touchés par le Covid-19

par Rue89Lyon. 579 visites. 1 commentaire.