On a épargné aux yeux d’Emmanuel Macron la vue d’un camp de migrants à Lyon
Société 

On a épargné aux yeux d’Emmanuel Macron la vue d’un camp de migrants à Lyon

actualisé le 04/10/2017 à 12h14

[VIDÉO] Rue89Lyon avait déjà évoqué le fait qu’à Lyon, en cette semaine très protocolaire et internationale (avec un sommet franco-chinois puis un autre franco-italien, impliquant la venue du président Emmanuel Macron), on faisait très opportunément place nette.

Les familles SDF qui s’étaient installées depuis de nombreux mois sous l’autopont, près du musée des Confluences, ont été chassées.

Dans un enregistement par Quotidien, on entend une voix attribuée à un policier, qui explique que, pour le passage du convoi du président de la République, il a fallu demander à des migrants présents sur l’esplanade Nelson Mandela de retirer leurs tentes.

Les propos enregistrés sont ci-après retranscrits :

« Il faut qu’ils les cachent. On ne leur demande pas de partir. On leur demande de replier les tentes, s’ils peuvent les dissimuler au maximum. Là, vous avez un Président qui passe, c’est pas… [Il ne termine pas sa phrase, ndlr]. Donc essayez d’être le plus discret possible. Je sais bien que tout est dans le visuel mais malheureusement, c’est comme ça. »

Lire la suite sur lelab.europ1.fr.

 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : en Savoie le nombre de patients hospitalisés explose en octobre

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault. 3 027 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19  : en Haute-Savoie, la fin de l’« exception sanitaire  » ?

par Colin Revault. 8 553 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des hommages au professeur Samuel Paty dans l’agglo de Lyon

par Rue89Lyon. 466 visites. Aucun commentaire pour l'instant.