Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Affaires de pédophilie : perquisition au diocèse de Lyon et bataille juridique en cours
Actualité  NOS APPLIS 

Affaires de pédophilie : perquisition au diocèse de Lyon et bataille juridique en cours

par Rue89Lyon.
Publié le 31 mars 2016.
Imprimé le 06 décembre 2022 à 12:20
1 564 visites. 1 commentaire.
Ce mercredi, nouveaux rebondissements dans les enquêtes qui visent un prêtre pédophile et le diocèse de Lyon (pour n’avoir rien révélé à la justice). Une perquisition a eu lieu dans ses locaux à Fourvière, tandis que la bataille juridique qui concerne la prescription ou non des faits reprochés à Benoît Preynat a connu des avancées. Et pas des moindres. Le juge a tranché : ce mercredi, les faits reprochés au prêtre Benoît Preynat ont été déclarés « non-prescrits », ce qui autorise alors les poursuites.

Le débat s’était ouvert sur l’ancienneté des plaintes pour des faits qui remontent à plus de 25 ans. A l’époque, le délai de prescription étant plafonné à trois ans, pour Me Frédéric Doyez, avocat du curé lyonnais, « il aurait fallu que les victimes portent plainte au plus tard avant fin 1994 ». Ce délai depuis rallongé, tout mineur victime d’agressions sexuelles dispose aujourd’hui de 20 ans, à compter de sa majorité, pour porter plainte.

Si le père Preynat entend bien faire appel de la décision prise par le juge en charge de l’affaire, l’enquête s’est poursuivie le même jour avec une perquisition à l’archevêché de Lyon. Procédure habituelle à ce stade de l’affaire, elle s’inscrit dans le cadre de l’enquête préliminaire qui vise le cardinal Barbarin pour « non dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de 15 ans » et « mise en danger de la vie d’autrui » depuis le 4 mars.

Souvenez-vous, l’archevêque avait été informé des agissements du père Preynat dès 2007 (voir la chronologie ci-dessous). En attendant, le diocèse a confirmé une coopération totale avec les services juridiques et de police et a donc accueilli les agents pour la perquisition, normale à ce stade de l’enquête, « sans problème ».

 

Article actualisé le 08/09/2016 à 19h57
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 2 142 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une manifestation organisée à la Guillotière pour le droit au logement à Lyon

par Marie Allenou. 486 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×