Habillage
La ministre des universités Geneviève Fioraso s’invente un diplôme
Vigies 

La ministre des universités Geneviève Fioraso s’invente un diplôme

actualisé le 05/03/2015 à 19h13

SUR MEDIAPART.FR

La secrétaire d’État à l’enseignement supérieur et à la recherche, la grenobloise Geneviève Fioraso, s’est inventée un diplôme, une maîtrise d’économie qu’elle n’a en réalité jamais obtenue. Wikipedia, Who’s Who, biographies.com, leguidedupouvoir.fr, tous mentionnent une maîtrise d’économie dans son cursus universitaire. D’après Mediapart, elle n’aurait même jamais suivi aucun cursus dans cette matière. Elle n’a jamais pris soin de corriger ses biographies officielles.

Alors inconnue du grand public, Geneviève Fioraso, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, dans cette équipe de surdiplômés, n’avait pas, et de loin, le CV le plus rempli. La plupart des portraits qui lui ont été consacrés depuis son entrée en fonctions à la tête de ce difficile ministère ont d’ailleurs insisté sur ce qui pouvait constituer un handicap, dans un monde universitaire très sensible aux diplômes. Dans ce qu’on a appelé le « gouvernement des agrégés », le cursus mensonger de l’actuelle secrétaire d’Etat, semblait en conformité avec le niveau d’études de ses anciens collègues ministres.

Cette nouvelle information concernant la secrétaire d’Etat intervient quelques mois après les révélations de Mediapart (payant) sur un conflit d’intérêts dans le domaine des nanotechnologies.

Lire la suite sur mediapart.fr (payant)

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Expulsion de la pizzeria Carlino sur fond de pression immobilière sur la Presqu’île

par Rue89Lyon. 1 483 visites. 8 commentaires.

Un squat pour migrants ouvert à Vaise pour faire face à deux expulsions à Villeurbanne

par Rue89Lyon. 2 444 visites. 3 commentaires.

Les gérants d’un Super U quittent leur emploi après le bad buzz autour de leur chasse safari

par Dalya Daoud. 6 318 visites. 3 commentaires.