Pour la nouvelle année, vous reprendrez bien un peu de pollution aux particules fines ?
Actualité  Environnement 

Pour la nouvelle année, vous reprendrez bien un peu de pollution aux particules fines ?

actualisé le 09/01/2015 à 12h39

L’épisode de pollution aux particules fines débuté le 31 décembre se poursuit en Rhône-Alpes. La recette, on commence à la connaître. Le soleil brille et les température baissent, ce qui favorise l’accumulation des polluants. C’est le quatrième pic depuis le début de l’automne à Lyon (le cinquième dans la vallée de l’Arve).

Après une courte pause lundi, le bassin lyonnais et Nord-Isère ainsi que la vallée du Rhône ont de nouveau été placés au niveau information. Pour ces zones-là, le pic de pollution a commencé le 2 et s’est terminée le 8 janvier, mais se poursuit toujours dans la vallée de l’Arve.

L’organisme en charge de la surveillance de la qualité de l’air, Air Rhône-Alpes expose, une fois de plus, les causes de ce pic de pollution :

« Les conditions météorologiques restent stables (anticyclone, ndlr) et sont propices à l’accumulation de particules en suspension émises par le chauffage au bois et le trafic routier ».

Pollution-6janv14

Tags
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Rhônexpress : l’Aéroport Saint-Exupéry à portée d’un ticket de métro

par Rue89Lyon. 2 820 visites. 6 commentaires.

A Lyon, la pollution aux particules fines responsable de 531 décès prématurés

par Rue89Lyon. 509 visites. 1 commentaire.

Dans CNews Lyon, la pub tranquillou pour l’école de Marion Maréchal Le Pen

par Bertrand Enjalbal. 1 369 visites. 1 commentaire.