Habillage
Budget 2015 : Gérard Collomb prévoit davantage d’impôts, d’économies et d’emprunts
Vigies 

Budget 2015 : Gérard Collomb prévoit davantage d’impôts, d’économies et d’emprunts

SUR LYONCAPITALE.FR

Gérard Collomb a présenté ce jeudi les grandes lignes du budget 2015 qui sera voté en conseil municipal ce vendredi. Au programme, l’augmentation prévue des impôts, un recours à l’emprunt et des économies sur le fonctionnement de la Ville.

La ville adopte selon Gérard Collomb « une stratégie claire », articulée autour de trois axes :

  • Il s’agit tout d’abord de « redimensionner le budget de fonctionnement de la Ville ». Comprendre par là continuer la rationalisation de l’administration.
  • Augmenter la fiscalité de 5 % en moyenne. Une augmentation que le maire juge « modérée ».
  • Poursuivre  la « maîtrise de l’endettement ». Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de recours à l’emprunt. Au contraire. La Ville empruntera. Simplement, la commune s’interdit de voir sa capacité de désendettement, augmenter de trop. Même si elle passera de 6,5 ans aujourd’hui à 9,4 ans environ d’ici la fin du mandat.

L’article de Lyon Capitale évoque également la possibilité d’un rapprochement entre les services de la Ville de Lyon et ceux du Grand Lyon. Gérard Colomb déclare d’ailleurs :

« On peut imaginer des mutualisations entre la Ville et la Métropole. C’est aussi pour ça qu’elle a été créée »

Lire l’article sur lyoncapitale.fr

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

2ème pic de pollution à Lyon de la saison, mise en place de la circulation différenciée

par Rue89Lyon. 374 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deuxième anniversaire des Gilets jaunes : une manifestation ce samedi à Lyon

par Rue89Lyon. 533 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’engagement de la préfecture sur l’hébergement d’urgence : « On va répondre à la demande mi-décembre »

par Pierre Lemerle. 317 visites. Aucun commentaire pour l'instant.