Habillage
La ville intelligente de Gérard Collomb devra passer par l’ouverture des données
Vigies 

La ville intelligente de Gérard Collomb devra passer par l’ouverture des données

SUR LAGAZETTEDESCOMMUNES.COM

Lancée en 2013, Smart Data est la « plateforme de mise à disposition de données qui vise à répondre aux enjeux de la métropole intelligente ». Un projet initié par le Grand Lyon, dans le but de « soutenir l’innovation et encourager la participation citoyenne », notamment grâce à la mise à disposition d’un grand nombre de données publiques (open data). Si le développement économique est largement mis en avant par les acteurs et initiateurs du projet, la « participation citoyenne » semble cependant occultée.

En cause, trois licences plus ou moins ouvertes qui régissent les conditions de réutilisation des données :

  • La « licence ouverte Etalab » : mise en place par le gouvernement, elle « facilite et encourage la réutilisation des données publiques mises à disposition gratuitement. » Elle concernerait 99% des données.
  • La « licence engagée » : elle « permet des échanges entre le Grand Lyon et les réutilisateurs afin de mieux connaitre les usages prévus et mieux comprendre les données. » Selon le Grand Lyon, « il s’agit d’éviter, par exemple, que le trafic routier soit envoyé devant des écoles parce que l’axe principal situé dans une rue parallèle est indiqué saturé.
  • La « licence associée » : elle prévoit la possibilité de faire payer une redevance « à partir d’un seuil élevé du volume d’activité du produit ou du service créé afin d’éviter les situations de monopole » sur les données à forte valeur ajoutée, comme le trafic en temps réel. Un « garde-fou » qui limiterait « la captation massive des données par des grands groupes. » Même si, comme le précise « La Gazette des Communes », « vu les bénéfices et les moyens desdits géants, il est permis de douter de l’efficacité de la stratégie. »

Ces données seront au coeur d’une quarantaine de projets :

  • L’optimisation des délais de livraison, sur laquelle l’entreprise Renault Trucks lorgne. Les données permettront d’avoir des informations précises sur l’état du trafic routier, les chantiers et autres événements perturbateurs.
  • Le lancement d’un « living lab » qui vise, pour simplifier, à faire sortir les chercheurs des laboratoires en les associant le plus possible en amont des utilisateurs. Un mélange de données publiques et privées qui soulève un certain nombre de questions, à commencer par celle de la vie privée.
  • La réutilisation entre les collectivités du Grand Lyon, qui pourront à terme s’échanger des données. Même si, actuellement, toutes ne bénéficient pas du système d’exploitation le permettant.

 

A lire sur lagazettedescommunes.com


L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Expulsion d’un bâtiment « réquisitionné » pour accueillir des mineurs isolés

par Pierre Petitcolin. Aucun commentaire pour l'instant.

Pourquoi une Pride de nuit à Lyon avant la Marche des Fiertés LGBT ?

par Heteroclite. 1 765 visites. 5 commentaires.

Un débat sur les migrations et la démographie, à Grenoble ce jeudi 14 juin

par Rue89Lyon. 291 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
%d blogueurs aiment cette page :