Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Actualité 

Grand Stade de l’OL : les Fils de butte à nouveau expulsables

par Rue89Lyon.
Publié le 29 octobre 2013.
Imprimé le 07 mars 2021 à 19:26
532 visites. 2 commentaires.
Le tribunal de grande instance de Lyon a rendu sa décision hier : les Fils de butte devront quitter les parcelles de terrain toujours occupées sur la butte de Décines, à côté des futurs chantiers d’accès au Grand Stade de l’OL. Et ce avant le 30 décembre. Sans quoi, le recours à la force publique pourra être demandé.

Les Fils de butte avaient déjà connu une expulsion le 3 septembre, suite à la mobilisation de riverains contre l’installation de trois familles roms. Mais tout le campement n’avait pas été déserté. En effet, une partie des cabanes étaient construites sur des parcelles qui n’étaient pas concernées, jusque là, par une procédure d’expulsion. Une dizaine d’opposants au Grand Stade, ou « zadistes » s’étaient donc réinstallés dans ces cinq cabanes restées indemnes après la venue des forces de l’ordre.

La procédure de justice était cette fois menée par la ville de Décines, accompagnée de propriétaires privés, dont le Centre anti-cancer Léon Bérard. L’avocat des Fils de butte, Etienne Tête (farouche opposant EELV au Grand Stade) a fait valoir que la ville de Décines n’était pas concernée, puisqu’elle ne possédait aucun terrain squatté. Argument retenu par le tribunal, qui, selon Le Progrès, a déclaré irrecevable « pour défaut de qualité pour agir » l’action en référé intenté par Décines, contrairement aux autres demandeurs.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : forte progression des variants à Lyon et dans sa région

par Bertrand Enjalbal. 6 562 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon : « dans la situation sanitaire actuelle, ce n’est pas simple de mobiliser »

par Pierre Lemerle. 543 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le maire de Givors Mohamed Boudjellaba voit son élection annulée

par Rue89Lyon. 1 182 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×