Appartement 16
  • 13:03
  • 3 septembre 2013
  • par 2 auteurs

Les opposants au Grand Stade expulsés : à Décines, on tolère les « hippies » mais pas les Roms

2335 visites | 37 commentaires

L’occupation aura existé un an et demi. Ce mardi matin, une soixantaine de policiers ont expulsé la ZAD (Zone à défendre) des militants opposés au Grand Stade de l’OL, à Décines. Cinq jours après l’accueil de trois familles de Roms contre lesquels les riverains s’étaient mobilisés.

Par Nathalie Moga et Leïla Piazza


Éric Lorenzo, meneur des riverains opposés à l’installation des Roms dans le campement anti-Grand Stade de l’OL © Nathalie Moga/Rue89Lyon

Mardi à 10h30, une soixantaine de policiers ont encerclé les petites habitations et les tentes qui prennent place sur la colline de Biézin, de Décines, depuis maintenant un an et 5 mois. Ils ont procédé à l’expulsion du campement des Fils de Butte, cette vingtaine de militants qui militent contre le Grand Stade de l’OL, à la manière de Notre-Dame-des-Landes. Les cabanes ont été rasées cinq jours après l’arrivée de trois familles de Roms. Ces derniers étaient 16 au total et avaient été accueillis sur la butte, après l’expulsion du bidonville de Vaulx-en-Velin, le 23 août dernier.

Seul Merlin, de son surnom, l’un des « zadistes » restera perché dans un arbre, en signe de résistance. Mis à part lui, ceux que les habitants de Décines appellent « les hippies » ont quitté les lieux dans le calme. Face aux policiers venus les escorter hors des lieux, et malgré la construction de barricades ces derniers jours, ils n’ont pas résisté. 
Les Roms sont partis dès la venue des forces de l’ordre. Seuls les cabanes et quelques matelas laissés à l’abandon, témoignent de leur passage sur les lieux.

Pour un zadiste, le constat est simple :

« On était expulsables depuis un moment. L’arrivée des Roms a accéléré les choses. Ils ont cédé à la pression des riverains »

Roms et zadistes ont cohabité pendant quatre jours sur la butte du Biézin, avant que le « camp » ne soit démantelé © Nathalie Moga/Rue89Lyon

La peur d’un « gigantesque camp de Roms »

Lundi à 19h30, veille du démantèlement, et comme tous les soirs depuis quatre jours, en contrebas de la ZAD, rue Victor Hugo, une centaine de Décinois sont attroupés sur l’un des côtés de la rue. De l’autre, des zadistes « Fils de Butte » ainsi que quelques Roms. La rue du nom de l’auteur des Misérables sépare distinctement ces deux camps. Les invectives fusent. Des « payeurs d’impôts » parlent à des gens qui « ne veulent pas travailler », dixit les premiers.

Jusque là, nous racontent les riverains, ils toléraient les squatters anti-OL Land mais l’arrivée des Roms a rompu l’équilibre.

Éric Lorenzo, riverain, a pris l’initiative d’imprimer des prospectus qu’il distribue et colle aux quatre coins de Décines. Ils appellent à une mobilisation « massive » des Décinois face à un « camp de Roms gigantesque (…) en cours de construction sur la butte ». Le but ? Pousser la municipalité à agir.

Le prospectus d’un des meneurs de la mobilisation contre les Roms © Nathalie Moga/Rue89Lyon

Giuseppa, 50 ans, dont le jardin donne sur la ZAD explique qu’elle n’avait rien contre les Fils de Butte… à la base :

 » Ce sont deux choses différentes. Les zadistes ne nous ont pas dérangés. Nous aussi nous sommes contre le stade. Mais pas au point d’accueillir les autres, non ! Nous, les Roms on n’en veut pas. Je ne veux pas me faire cambrioler. Pour l’instant il n’y a rien eu mais le danger est réel. »

« Nous ne sommes pas racistes »

Beaucoup de riverains tiennent à affirmer qu’ils ne sont pas racistes. Mais pour Julien, 28 ans, fils de Giuseppa, il y a des choses intolérables :

« Ma mère vit juste là, seule et je m’inquiète pour elle. Si elle sort le soir, je ne serai pas tranquille. On sait très bien qu’il y a plein de vols et d’agressions à côté des camps roms… Et en plus ils n’ont pas d’hygiène ! »

Muni d’un porte-voix, Eric Lorenzo, harangue la foule en gesticulant (voir la vidéo de Politis).

Cette mobilisation lui donne des ailes. Il nous confie qu’il « pourrait se présenter aux prochaines municipales, mais sous aucun parti ». Son seul intérêt, dit-il, est de « défendre la classe moyenne ». Il insiste :

« Nous ne voulons pas que l’indéfendable côtoie nos enfants. Ce sont des gens sales et malades ! Une fois qu’ils seront 50, ce sera terminé, on ne pourra plus les déloger. Alors nous avons décidé d’agir vite pour ne pas qu’ils prolifèrent. C’est la première fois qu’un quartier se soulève ainsi. »

Quelques Décinois également présents goûtaient modérément les propos tenus ce soir-là. Michel vit à 400 mètres du camp. Il va souvent « rendre visite » aux zadistes comme aux Roms, pour « partager une soupe aux choux ou autre ». Il cherche les raisons de la colère de ces Décinois :

« Il suffit de monter voir pour se rendre compte que les Roms ne sont pas méchants ou dangereux, au contraire. Ce sont des familles avec des enfants qui n’avaient nulle part où aller. L’expulsion, c’est le retour à la case départ. »




« On a accueilli les Roms par esprit de solidarité »




Les Fils de Butte étaient expulsables depuis le 30 avril. Rien ne laissait présager une expulsion en cette rentrée 2013. Mais l’arrivée des Roms a changé la donne. La pression des riverains n’y est certainement pas pour rien.

Le maire PS de Décines, Jérôme Sturla, était présent à plusieurs de ces rassemblements. Il rejette un lien de causalité entre la présence des Roms, les manifs de riverains et le recours aux forces de l’ordre.

La situation devait selon lui de toute façon être « normalisée » à la rentrée, « Roms ou pas ». Mais il avoue que cette « population » dérange et a provoqué une « inquiétude » qu’il partage :

« Il y a deux dimensions dans cette expulsion : d’abord une occupation illégale de militants qui s’opposaient au Grand Stade sur une zone naturelle protégée. Ensuite, l’accueil d’une dizaine de familles roms, venue se greffer. Ça a gêné. Vous mesurez l’état de l’opinion aujourd’hui… Les riverains ont eu peur qu’après l’expulsion de Vaulx-en-Velin, il y ait un report sur Décines. Or, il n’est pas question qu’un camp de Roms s’installe à Décines. »

Pourtant, à en croire l’un des zadistes, le groupe s’était mis d’accord avec les familles de Roms sur les conditions de leur venue, pour éviter, précisément, la création d’un « gigantesque camp » :

« Nous connaissions Diego, c’est un ami d’origine rom qui vivait à Vaulx-en-Velin et qui venait souvent nous voir. Quand ils se sont fait expulser, Diego nous a demandé si lui et sa famille pouvaient venir ici. On ne pouvait pas les laisser vivre près du périphérique, comme le font une partie des Roms qui ont dû partir. On les a accueillis par esprit de solidarité, c’était dangereux pour leurs enfants. Nous avions fait un deal ; aucune autre famille ne devait venir les rejoindre ici. »

Pendant quelques jours, les familles ont vécu en bordure du périphérique suite à l’expulsion du bidonville de Vaulx-en-Velin © Nathalie Moga/Rue89Lyon

Avant l’évacuation de la ZAD, les six adultes et les dix enfants, installés un peu plus bas que les militants anti-Grand Stade, avaient commencé à construire des cabanes.

Sorina (prénom d’emprunt) 22 ans, en France depuis quatre mois, ne comprenait pas pourquoi on ne la laissait pas vivre dans la forêt (propos traduits du Roumain) :

« Si même ici on me rejette, où est-ce que je suis censée aller ? Il faut que les gens comprennent qu’en tant que Rom, j’aspire seulement à avoir un lieu décent où vivre et que j’aimerais travailler comme tout le monde, pour gagner ma vie. »

 > Article actualisé à 23h avec le reportage sur l’expulsion et le rassemblement des riverains


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

37 Commentaires postés

  1. On interdit aux gens de faire la fête, on tabasse les populations les plus fragiles qu’on montre du doigt, on se lance dans des politiques guerrières et on gave la population de patriotisme…
     
    Le tout dans un contexte de crise économique international….
     
    Où sont les progressistes ?

  2. « On interdit aux gens de faire la fête, on tabasse les populations les plus fragiles qu’on montre du doigt, on se lance dans des politiques guerrières et on gave la population de patriotisme… »

    Ben oui, ump/ps même chienlit, même cosmétique…

    • l’anti-républicanisme à la sauce Maurras ne fait pas avancer la question.
       
      L’ultra-nationalisme est bien la pire des chienlit.
      fr.wikipedia.org/wiki/Ultranationalisme

  3. Euh… moi, c’est plutôt l’énergumène avec son Marcel et son porte-voix tout pourri qui me fait peur !!!! C’est abusé quand même !! 🙂

    • oh.. t’as peur ma pauvre choutte ?

      • Ouais… tout ce qui pue le facho illettré me fait peur… ma petite biquette !

        • Alors, un facho est une personne appelant à l’abolition de la république (Droite/Gauche ; UMPS, etc. ) et à l’instauration d’un état policier.
           
          Voir Maurras, Nationalisme intégral :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Nationalisme_int%C3%A9gral
           
          Enfin, continue à flipper.
          Vous avez peur des juifs, des homosexuels, des arabes, des franc-maçons, des américains…
           
          quelle bande de trouillards.

          • Ah… Je vois que t’as pas compris grand chose à part faire des copier coller sur Wikipédia ! Je vois pas le rapport entre ton texte et le fait que je me foute et me méfie de ce pseudo leader de quartier avec son porte voix et ses phrases qui n’ont ni queue ni tête ! Tu mélanges tout et n’importe quoi… Enfin, continue à kiffer avec Wikipédia !

          • tu as peur…. brrr…. peur …
             
            pendant que tu as peur pour rien, il y a des femmes et des enfants qui se font tabasser par la police.

          • Et toi t' »es bien le genre de trogne à voter FN avec ton copain à la chemise bleu qui dis que les roms sont des sous hommes !!! Facho ! Facho !!!! Beurkkkk !!!

          • Quand je parle de peur, c’est de ce genre d’idéologie, c’est une « peur virale ».. Tu juges les gens sans les connaitre avec tes discours absurdes et tes comparaisons fourre tout (américains, maçons, homos, juifs, arabes…) tu mélanges tout, on voit là toute ta culture Wikipédia et les quelques romans et essais que t’as du lire sur la théorie du complot mdr…. je suis travailleur social depuis 15 piges et j’ai brassé tous les genres de public (sauf les américains !) Alors garde tes blagues et tes familiarité de militant sur internet. Dernière chose, les flics n’ont tabassé personnes le jour de l’expulsion, il ont surtout tenté de séparer les riverains et les alter-mondialistes et pour le coup, comme tu peux le voir sur la vidéo, ce ne sont pas les alters qui étaient les plus agressifs… vraiment, je ne comprends pas tes coms ni tes positions, à moins que tu ne m’ai vraiment pas compris. Bon, assez perdu de temps, continue à te lâcher et t’inquiète, demain matin, je suis sur le terrain, le vrai, sans peur… Ciao.

          • merde, désolé, j’avais pas vu que le mec en bleu était un réac ^^

            désolé, à force d’enchaine les trolls, des fois je m’emmêle les pinceaux ^^

          • 🙂
            Il me semblait… (mais j’étais pas sûr) Ouf, me voilà rassuré… et tout prend un autre sens !

  4. facho raciste ce mec vient e plus de l imigration comme souvent c est encore pire

  5. Ce type en marcel semble tout prêt à monter une milice de quartier… C’est assez effrayant.

  6. honte aux décinois collabos

  7. Je soutiens, j’approuve et j’ admire la résistance de ces défenseurs des droits et de l’environnement, …
    Mais franchement, quand on voit cette bande de Ducon Lajoie, hommes comme femmes, la beaufitude n’ayant pas de sexe, ça vaut pas le coup de se battre pour eux .
    Ils perdent leurs terrains, ils auront bientôt le stade à leur porte, on s’en fout , ils n’ont que ce qu’il méritent !!!

  8. Excellent commentaire lu sur POLITIS

    «  »Je suis pas raciste mais ces gens là ils sont pas comme nous », nous dit une vieille aux cheveux blancs… J’aurai envie de dire « TANT MIEUX !!! » Pour montrer si peu d’empathie, pour montrer tant de haine, pour faire preuve de tant de préjugés, le manque de neurones est tellement flagrant qu’il est préférable de ne pas être aussi crétin !

    Finalement, le plus drôle, c’est que les « habitants du quartier » ont raison sur un point : ces jeunes, et cette femme, n’habitent pas là !

    Et, dans pas longtemps, quand ils auront une vue sur le mur est/ouest/nord/sud du stade, ces jeunes ne seront plus là, quand ils verront débouler les hordes de plus crétins qu’eux (si si, c’est possible) qui viendront fêter la victoire ou la défaite de leur club devant chez eux, cassant quelques bagnoles au passage pour prolonger la fête, ces jeunes ne seront plus là, quand Vinci aura fini de bétonner les parkings bouffant chaque centimètre des espaces verts dans lesquels leurs gamins jouaient, ces jeunes ne seront plus là, quand leurs maisons « si durement acquises » ne vaudront plus rien du fait de l’environnement, et des nuisances qu’apportera ce stade, ces jeunes ne seront plus là, quand plus un arbre, plus un centimètre de verdure ne perdurera ne laissant à leurs yeux que le gris qu’ils ont déjà dans la tête, ces jeunes ne seront plus là !

    Leur manque de réflexion est tellement profond qu’ils ne comprennent même pas que ce que font ceux qu’ils rejettent est la seule façon de sauver leur mode de vie ! Ils sont tellement cons qu’ils ne se rendent même pas compte que si ces jeunes sur lesquels ils crachent perdent leur combat, ce ne sont pas les jeunes en question qui auront à le payer, puisque eux auront tout loisir de changer de lieu, mais eux, les habitants de ces quartiers ! « 

  9. Au train où vont les choses, dans moins d’un an apparaîtront les premiers pogroms anti-roms (ou anti-musulmans, les autres boucs-émissaires du moment). Mais on va encore nous répéter que la situation actuelle n’a rien à voir avec celle des années 1930. Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici…

    • Moi ça me fait toujours marrer cette histoire, la gauche en général ne veut aucune action contre les populations vivant dans la misère donc elle cautionne cette situation, la droite voudrait de la répression à tout va mais pareil ça ne marche pas et c’est pas bien étique. D’autre part dans une période de crise où déjà les « français » qui le sont par leur nationalité acquise au droit du sang ou du sol ne peuvent pas avoir accès à la santé et à l’éducation ça me paraît difficile de pouvoir donner la même chose à es personnes illetrées et sans compétences. Je suis bien conscient que ces personnes vivent dans de mauvaises conditions dans leurs pays mais il me semble correct en arrivant ici qu’il s’intégrent, apprenent la langue, respectent les lieux publics et le mode de vie des habitants, évitent de plonger dans le banditisme ou les larcins et surtout luttent eux-mêmes ou en demande l’aide à la police pour faire tomber ces réseaux mafieux car il faut regarder les choses en face c’est tout simplement du traffic d’être humain et je ne cautionne pas ceci. Si cette situation plait tant au gauchos qu’ils acceptent de loger une caravane dans leur parcelle et on vera bien au bout de combien de temps il changeront d’avis.

      • visiblement, tu connais bien mal les roms.

        tu dois les connaitre uniquement par le JT de TF1.
         
        Tiens :
        http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/12/11/dragomir-25-ans-de-0-70-euros-par-jour-dans-un-bidonville-rom-237703
         
        T’as qu’à l’accès à la sécurité sociale pour tous, n’oublie pas que le pays est plus riche que jamais dans son Histoire. L’Etat est surendetté, mais la grande bourgeoisie elle a vu sa fortune augmenté de 80% depuis les années 80.
         
        Le PIB français est de 2 000 milliards d’Euros par an. La Sécurité Sociale coûte un peu moins de 500 Milliards d’Euros par an.
         

        • Oui effectivement je ne suis pas un expert sur les Roms mais j’ai vécu en amérique du sud dans des favelas et les conditions de vie étaient égales ou pires que celles endurées par les Roms (l’Europe est plus riche que le sud du Pérou même la Roumanie). Des conditions sanitaires horribles (wc commun à environ 50 familles, traffic de drogue et d’arme). Dans ce cas ci comment fait-on, on accepte plus de 5 milliards d’êtres humains en europe occidentale et aux USA car 80% de la population mondiale vit dans des conditions similaires ou pire? On accepte aussi de ce fait que leurs pays sont voués à l’échec et on impose une idée que nous sommes toujours supérieurs? Je pense qu’il faut déjà lutter contre les gouvernements corrompus car ils seront toujours plus heureux chez eux que chez nous (arrêtons le chauvinisme français, la plupart des étrangers apprécient le comfort matériel et le système de santé mais pas grand chose d’autre). Je suis d’accord avec toi sur la richesse inégalitaire en France, mais pour ça on n’y peut pas grand chose lutter contre la technocratie et les quelques 100 ou 200 familles françaises qui vérouillent et profitent de l’économie (Dassault, Lagardère, Bolloré, Bouygues… bizarrement souvent droitistes domiciliés aux Hauts de Seine et proches des années au pouvoir de Pompidou Chirac ou sarko) est impossible. Pour mon commentaire sur la gauche j’assume en disant que ces personnes sont hypocrites, ce sont les premiers à manifester mais se tiennent toujours loins de leurs principes, à quand une famille Rom dans chaque jardin des élus PS demeurant dans les beaux quartiers?

  10. On construit des grands stades, grands projets imposés, pour que des dictateurs puissent venir y haranguer des foules abruties par le Dieu football et autres manifestations-défouloirs…

    • oui je ne suis certes pas tres intelligent mais je prends part au changement mondial (essayer d’ameliorer les conditions de vie chez les plus demunis), au passage venez donc voir par vous memes chez moi a tacna ville frontaliere avec la bolivie au lieu de vous sentir proche de leurs conditions de vie alors que vous n’y connaissez rien. Nous appelons ca ici la grande hypocrisie bourgeoise, a quelle est belle la mentalite francaise

  11. J’ai vu ces affiches d’un autre âge placardées sur les quais du tram! Le contenu de cet article et notamment les propos du gentil français Lorenzo sont indignes de France.
    C’est pathétique et inquiétant de voir l’effet de la télé et des supports d’information sur les cervelles de nos CONcitoyens qui vivent dans l’illusion de leur certitudes : les bouc-émissaires varient selon l’époque, mais ce sont toujours les mêmes qui s’en mettent pleins les poches! Les voyous ne sont pas ceux qu’on voit à la télé, ils sont planqués dans les hautes sphères :
    – les dettes de l’ensemble des pays du monde pourraient être comblées avec l’argent qui se trouvent dans les paradis fiscaux (une vraie volonté politique empêcherai cela)
    – les mêmes politico-affairistes ont choisi en 1973 de transférer la création monétaire des États (qui produisaient la monnaie depuis Napoléon!) vers les banques privées : résultat, depuis 1980, la somme des intérêts que la France a payé aux banques constitue environ 80% de la dette actuelle!

    On comprend mieux que la classe politique, avec la complicité des médias, a intérêt à monter le bourrichon aux petits français adeptes du prêts à penser!

    • Ok donc explique comment on fait. On vote melenchon, du coup le pays est dirige au final par une minorite (oui de pensee car ces gens la ont leurs idees aussi et acceptent peu la difference). Du coup on vit tous de la meme maniere et tout ce qui plaira pas sera banni? (j’imagine peu que le passione de voiture puisse faire un tour en oorsche si les communistes prennent le pouvoir mais est ce un crime d’aimer la belle mecanique, les sensations fortes a 300km/h dans une courbe ou bien une magnifique robe de collection qui allie un travail complexe de confection et de creativite) ? Moi pour les roms j’accepte pas cette situatiin car ces gens sont dans l’illegalite (vol, prostitution d’enfants…) et quand on emigre dans un pays on se doit de s’integrer un minimum, apprendre la langue, respecter les us et coutumes ou l’histoire du pays dans lequel tu vas, la france offre des possibilitees d’integration uniques au monde (scolarisation des enfants, distributions de repas chauds et memes soins complets en hopital pour les sans papiers) alors pourquoi ne le font-ils pas?

      • Tout à fait d’accord avec Durand pour que ceux qui viennent squatter ici , profitent des avantages d’ici,se comportent comme ici…

      • Libre à vous de croire qu’il n’existe que deux façons de vivre sur cette planète : le capitalisme ou le communisme! Mélanchon n’est pas mieux que ceux qui sont au pouvoir! Ces rigolos arrivent tout de même à vous faire croire que la crise économique était inévitable, que la dette publique c’est à cause des profiteurs, des allocs et des fonctionnaires, que les roms sont les boucs-émissaires de tout les maux de la France, etc…
        Votre avis sur les roms se base sur des stéréotypes véhiculés par les médias ; En raisonnant comme vous avec des stéréotypes, je dirais que vous êtes un gros raciste et un bof qui passe son temps à regarder le foot, ainsi qu’un bon électeur qui ne jure que par le 20h…
        Je ne suis pas là pour vous dire comment vivre, ni pour vous dire comment penser, je mettais juste en juxtaposition, des faits : d’un coté, des politiques qui se foutent du peuple en dilapidant les richesses de la France (les chiffres, c’est de l’info que vous pourrez trouver si vous sortez des sentiers battus par les médias) et de l’autre de l’amuse bouche pour le peuple, du prêt à penser distribué en masse via la télé, du divertissement pour faire oublier les conditions de vie de tous les jours (vous le dîtes vous même : « l’homme a aussi le droit de s’amuser et d’oublier ses soucis »).
        Libre à vous d’ignorer la responsabilité de nos politiques et du monde financier dans l’état des finances lamentables dans lequel la France se trouve. Il est beaucoup plus facile de continuer à vivre dans l’illusion, ça rassure : c’est plus facile de se dire que c’est la faute du bouc-émissaire brandi sous les yeux de tout le monde plutôt que d’accepter que ce beau système « démocratique » et indépassable n’est qu’un mirage.

        D’autre part, vous dîtes que l’on devrait accepter sans rechigner la création du stade prétextant que c’est ce que les jeunes veulent! J’habite dans la COURLY et j’ai le droit de ne pas vouloir contribuer financièrement à ce projet débile via mes impôts locaux qui ont déjà augmentés en 2012!
        Bref, tout ce que vous dîtes n’est que l’écho de ce qu’on lit dans la presse : vous-êtes vous déjà demandé qui finançait les médias? Qui choisit quelle information doit être portée à la connaissance plutôt qu’une autre? Les journalistes font-ils leur travail d’enquêteur ou bien font-ils les perroquets de l’AFP sans aucune plus-value? Vous ne voyez pas que ce sont toujours les mêmes sujets qui sont abordés? Que tout est fait pour diviser le peuple : division gauche/droite, division de couleur de peau, ceux qui se lèvent tôt et qui se lèvent tard, les écolos et les bétonneurs, les marseillais/ les parisiens, les winners et les loosers, etc…

  12. Ce stade, un partenariat public-privé peut-être ? Pour que les caisses publiques supportent les ardoises et que les privés Vinci et consorts s’engraissent ? Comme au Mans et son stade de 25000 places pour jouer en Ligue 1 alors que c’est maintenant le championnat amateur qui n’a même pas commencé pour l’équipe à l’entrainement ? Et on vire la piétaille d’envahisseurs Roms pour flatter les bas instincts de la populace abrutie par le « sport » spectacle ?

    • Au passage en 2016 il y a l’euro donc des stades il en faut. Le sport c’est quand meme un vecteur important tu apprends le respect, la tolerance et c’est divertissant (il t’arrive peut etre de t’amuser par moment). Non bien sur retourne en urss ou la tout etait plat (soi disant) et que la vie etait tres drole pour ses habitanrs. Si t’aimes pas le foot on s’en fout maisse laisse les passiones de ce sport en profiter. Au passage a decines je pense que 80%des gens en avait rellement marre de ces roms mais toi tu voyais vu que tu dois surement habiter bien loin

      • suis au Mans, oui, pas près de Lyon avec des roms. Mais ici aussi, il y a de la piétaille pas très frenchy…

        • Ben je t’informe moi je suis lyonnais ce coin ya pas grand chose a part un agriculteur qui a cede il y a peu sa propriete sur lequel ils vont construire le stade contre un cheque enoorme (ils sont tranquils pour plusieurs generations) mais sa on n’en parle pas on prefere la version bisounours ou les mechands bulldozers debarquent en rase campagne sous soupcon pseudi mafioso eco politique dirige par aulas.. Mais sa les jeunes s’en foutent ils veulent du spectacle c’est une minorite marginalo ecolo qui a rien d’autre a faire que sa qui nous les casse. Au passage pietaille je connais donc je sais pas si ton com est ironique ou pas explique toi

  13. La piétaille, c’est ce qui est considéré comme de la merde par les puissants, comme ceux qui nous gouvernent, les grands industriels et autres financiers qui dictent leurs volontés aux politicards. La piétaille, j’en suis issu, comme j’ai toujours l’impression d’en être, pour ne pas attrapper la grosse tête.
    La piétaille, c’est comme les gueux, les manants ceux qui sont méprisés par les hypocrites privilégiés, qui nous vendent du sport et des jeux télés pour éviter toute révolution face à l’esclavage moderne et le chômage. Les 8 à 10 millions de pauvres de ce pays sont le sous-prolétariat qui regarde la télé sans déranger l’ordre établi…

    • Ok ben puisque t’es si fort et tant opprimes fais la revolution va au bout de tes idees au lieu de fantasmer derriere ton ecran. Au passage les 8 millions de pauvres comme tu dis j’y crois moyen a part le sdf qui a choisi deliberement de sortir du systeme personne creve de faim ou meure du paludisme. Tu dois etre vraiment quelqun de deprime ou irracible car tu peux meme pas comprendre que l’homme a aussi le droit de s’amuser et d’oublier ses soucis oar moment je commence a bien les connaitre les gens comme toi pseudo revolutionnaire socialoecolo qui voit du complot partout, un conseil rejoins tes amis et participe a tes groupes de paroles en revant de changer les choses alors que t’es trop lache pour expliquer tout ca en public