Vigies 

Lyon-Turin : nouveaux heurts en Italie entre opposants et policiers

actualisé le 02/12/2013 à 19h45

Quinze personnes ont été blessées au cours de nouveaux heurts entre membres des forces de l’ordre et opposants au projet de TGV Lyon-Turin, samedi matin dans le Val de Suse (nord-ouest de l’Italie).

Quelque 250 activistes « No-TAV » (non au TGV, en italien: treno alta velocità) s’étaient donné rendez-vous dans la nuit aux abords du chantier. Tandis que certains tentaient de forcer les barrières de sécurité, d’autres ont allumé un incendie à l’entrée de la galerie ou accumulé des détritus pour bloquer une bretelle d’autoroute de service. Ils ne sont toutefois pas parvenus à pénétrer sur le chantier.

Cette « autoroute ferroviaire », combinant fret et trafic voyageurs, dont le projet, lancé en 1991, a été maintes fois ajourné, devrait entrer en service en 2028-2029. Elle est critiquée par certains écologistes qui jugent le projet démesuré par rapport au trafic et fait régulièrement l’objet de manifestations, parfois violentes, en particulier côté italien.

A lire sur france24.com

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Coronavirus : des protections insuffisantes pour les livreurs des hypermarchés Carrefour de Lyon

par Rue89Lyon. 1 305 visites. 1 commentaire.

Confinement : pas de manif le 1er Mai, mais des banderoles aux fenêtres

par Amandine Miallier. 1 216 visites. 2 commentaires.

Des rendez-vous gratuits avec des psy pour les plus touchés par le Covid-19

par Rue89Lyon. 532 visites. 1 commentaire.