Société 

Marche LGBT à Lyon : François Hollande et Laurent Wauquiez étrillés par les associations

actualisé le 08/09/2016 à 23h19

Le mot d’ordre choisi pour la 21ème Marche des fiertés qui se déroulera à Lyon ce samedi 9 juillet, vise directement François Hollande et ses promesses de campagne remisées au fond d’un tiroir, concernant notamment la procréation médicalement assistée (PMA).

« PMA pour toutes, changement d’état civil des trans, Agissez : citoyen.ne.s en colère », diront les marcheurs de la Lesbian and Gay Pride de Lyon ce samedi.

Sous la pression de mouvements citoyens qui se sont particulièrement virulents lors du débat sur le mariage gay, le gouvernement ne veut plus entendre parler de procréation médicalement assistée.

Pourtant, un récent sondage affirme que plus de la moitié des Français seraient favorables à l’ouverture aux femmes célibataires à la PMA.

David Souvestre, président de la Lesbian and Gay Pride de Lyon, explique dans un communiqué :

« La loi mariage pour tous marquera la présidence de François Hollande mais l’abandon progressif des autres promesses concernant les droits des personnes LGBT n’aura pu être que constaté. Le Président doit respecter ses promesses de campagne, maintenant ».

La fin des subventions de la Région ?

D’un point de vue plus local, l’association a aussi des revendications précises à faire. Et Olivier Borel, porte-parole de la Lesbian and Gay Pride de Lyon, les a adressées à Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi qu’aux présidents des groupes politiques. Une subvention d’un montant de 4000 euros lui avaient été accordées en juin 2014, par le précédent exécutif (présidé par le socialiste Jean-Jack Queyranne).

Un acompte de 2000 euros lui a été versé en juin 2015, mais le reste de la somme ne semble pas pouvoir être sortie des tiroirs-caisses de la Région.

L’association rappelle que ces aides ne servent pas au défilé, qui est une manifestation politique et revendicatrice, mais à des actions de mémoire, de prévention et de lutte contre l’homophobie.

Si déjà ce solde de subventions n’est pas versé, l’organisme LGBT de Lyon semble pouvoir s’assoir sur la demande faite pour l’année 2016, et pour laquelle elle n’a encore obtenu aucune réponse de la part des services de Laurent Wauquiez.

Pour rappel, le président de Région pousse actuellement sur le devant de la scène la conseillère régionale Anne Lorne, qui fût la coordinatrice en région de la Manif pour tous et qui n’a jamais caché son souhait de cesser tout soutien aux associations LGBT (voir la photo d’un de ses tweets ci-après).

 

Anne-Lorne-tweets

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 519 visites. 1 commentaire.