Politique  Société 

Identitaires et FN, main dans la main contre l’Institut français de civilisation musulmane de Lyon

actualisé le 08/09/2016 à 23h32

Lundi, le conseil municipal de Lyon a voté un subvention d’un million d’euro en faveur de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM).Comme on pouvait s’y attendre, le plus virulent lors des débats a été Christophe Boudot, l’unique conseiller municipal d’opposition FN, soutenu, à l’extérieur par une vingtaine de militants identitaires.

C’est devenu une habitude. Dès qu’il s’agit de monter au créneau contre l’immigration ou l’islam, le FN s’appuie sur les actions des identitaires.
La dernière fois, c’était contre l’ouverture d’un « village d’insertion » pour des Roms à Saint-Genis-les-Ollières, en octobre dernier.

Cette fois-ci, les militants de l’extrême droite radicale s’activent depuis une semaine contre le financement par les collectivités de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM). Messages sur les réseaux sociaux, diffusion de tracts, et, ce lundi soir, un rassemblement devant l’hôtel de ville de Lyon, au moment du conseil municipal.

Un rassemblement auquel, ce lundi soir, avait également convié le FN dans un communiqué tous ceux qui sont  « révoltés par cette utilisation immorale de l’argent public » pour « soutenir Christophe Boudot ».

Dans la rue, ce sont bien les identitaires qui étaient à la manoeuvre.

Ce rassemblement montre encore que, à Lyon, les relations sont toujours au beau fixe entre le parti d’extrême droite et le groupuscule de l’extrême droite radicale. Et ce, malgré la ligne tracée par Marine Le Pen concernant les identitaires : « ni alliance, ni double appartenance » avec les identitaires.

Un argument : le financement par l’Arabie Saoudite et l’Algérie

Identitaires à l’extérieur et Christophe Boudot du FN, à l’intérieur, mettent en avant le même argument : la participation aux côtés des collectivités et des fidèles musulmans de l’Arabie Saoudite et de l’Algérie afin de boucler un budget annoncé à 6,6 millions d’euros. Ces opposants font miroiter une ingérence de ces « puissances étrangères » dans les affaires de la grande mosquée de Lyon dans la cour de laquelle ce centre culturel va être construit (8ème arrondissement).

Cet argument a également été utilisé par la droite. A la Région, Laurent Wauquiez vient de retirer la subvention d’un million d’euro que devait verser la Région. Et à la Ville de Lyon, le chef de l’opposition, Michel Havard, qui n’est pourtant pas dans les petits papiers du président de la Région, a également voté contre la subvention prévue cet institut culturel pour les mêmes raisons.

Les Républicains à l’exception de Nora Berra (abstention) ont voté contre la subvention.

Les conseillers UDI se sont abstenus.

C’est Jérôme Maleski (Socialistes et apparentés) qui a répondu pour la majorité municipale. Cité par le Progrès, il a déclaré :

« Si la Région se retire, le financement propre – et donc la part de pays étrangers – augmentera (…) Nous avons de très bonnes relations diplomatiques et des échanges économiques importants avec ces pays. On trouve surprenants ces financements pour des lieux culturels, mais normal pour certains clubs de foot ! ».

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 519 visites. 1 commentaire.