Vigies 

Fouilles et palpations en maternelle près de Lyon

actualisé le 10/12/2015 à 11h48

SUR LEMONDE.FR

Après la mise en place de l’état d’urgence en France suite aux attentats de Paris du 13 novembre dernier, le journal Le Monde a décidé de réaliser un « observatoire ». A travers un blog, le journal raconte comment il se traduit au quotidien.

Dans son dernier post, le journal raconte le cas d’une école maternelle dans une commune de la périphérie de Lyon qui a mis en place fouilles systématiques et palpations.

Le nom de la commune n’est pas mentionné par Le Monde. Il est juste précisé qu’il s’agit d’une municipalité de 2 800 habitants des Monts d’Or. Le Progrès, dans son édition du jeudi 10 décembre publie le nom, en l’occurrence Saint-Germain-au-Mont-d’Or, comme nous l’avait suggéré un riverain en commentaire.

« Fouille des sacs, des poussettes et des porte-bébé ; contrôle des vêtements, ceux des parents, des nourrices… voire ceux des enfants : le « pire » n’est pas arrivé tout de suite, mais quelques jours après les attentats, explique un père de famille. « Tout ça fait de manière un peu aléatoire, parfois par un agent municipal, parfois par la directrice de l’école en personne », affirme-t-il.

Il ne décolère pas d’avoir vu son fils de 4 ans et demi obligé, dit-il, d’ouvrir sa parka avant d’être « palpé »« Que recherche-t-on quand on inspecte le sac à dos d’un enfant ? Qu’espère-t-on trouver hormis un goûter, un doudou pour les plus petits, quelques livres pour les plus âgés? » »

C’est le maire du village (sans étiquette) qui a pris la décision d’instaurer cette fouille à l’entrée de l’école maternelle. Interrogé par Le Monde, il assume :

« J’ai voulu que la réponse sécuritaire soit la même à l’entrée de tous les bâtiments publics du village, salle des fêtes, salles associatives… et écoles : que chaque adulte accepte d’ouvrir sacs et manteaux. » Mais il conteste en revanche toute « fouille corporelle », a fortiori des enfants. Avant d’ajouter : « Il y a eu l’époque d’avant [les attentats du 13 novembre], il nous faut accepter cet après, martèle le maire. Si des terroristes ciblent une école demain, nous, au moins, au aura tout tenté pour les dissuader de frapper ici. »

Lire la suite sur lemonde.fr
> Article mis à jour le 10 décembre à 11h30 avec le nom de la commune où ont lieu ces contrôles.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 453 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 417 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 654 visites. 2 commentaires.