Elections municipales 2014  Politique 

Lyon 2014 : FN renforcé, gauche divisée, Gérard Collomb joue serré pour garder Lyon

actualisé le 17/08/2016 à 08h51

Il est en tête dans six arrondissements sur neuf mais n’en remporte aucun au 1er tour. Pas le grand chelem rêvé. Gérard Collomb fait toutefois un bon score, dans une France où les socialistes n’ont pas eu la cote. Pour le second tour, il doit composer avec un Front national pour la première fois aussi important (soit 12,19% des voix), et surtout avec sa gauche divisée. Le Front de gauche fera cavalier seul tandis que les écolos rejoignent le maire.

Gérard Collomb joue son fauteuil de maire à Lyon. Il est en pôle position avant le second tour des élections. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon.

Gérard Collomb joue son fauteuil de maire à Lyon. Il est en pôle position avant le second tour des élections. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon.

Pas d’euphorie voire plutôt de la retenue. Le timing est serré, Gérard Collomb qui a voulu une campagne courte, pendant laquelle il s’est à peine montré, doit boucler ses accords dans cette journée de lundi. Mardi, le président chinois débarque à Lyon pour deux jours et dans le processus d’échanges diplomatiques où les enjeux se comptent en vente d’Airbus, les tractations électorales n’ont que peu de place.

Avec 35,76% des voix contre 30,49% pour son adversaire de droite, l’UMP-UDI Michel Havard, l’actuel maire reste en pôle position. Deux listes à sa gauche ont réalisé 8,9% des voix pour les écologistes, et 7,56% des voix pour le Front de gauche-Gram.

Lequel Front de gauche n’a pas attendu pour faire part de ses desiderata à peine cachés pendant la campagne : rejoindre les listes de Gérard Collomb entre les deux tours.

Hors 1er arrondissement, où la situation est singulière, l’actuel maire PS n’aurait pas nécessairement besoin, comptablement, des voix de tous les candidats de la gauche, pour remporter la ville ce dimanche 30 mars. Mais « s’il veut passer pour le rassembleur qu’il dit être à Lyon, il va réfléchir avec nous », nous assurait ce dimanche soir un cadre d’EELV. Même propos (espoir?) du côté du Front de gauche.

Hors 1er arrondissement, en effet, car sur ce territoire de la ville se jouait pendant cette élection le dénouement d’une rupture politique lyonno-lyonnaise, entre Gérard Collomb et celle qui avait été élue sous ses couleurs en 2001 et en 2008, la maire du 1er, Nathalie Perrin-Gilbert, exclue du PS.

 

Le Front de gauche ne rejoint pas Gérard Collomb… Mais les écolos, oui

Nathalie Perrin-Gilbert, candidate Front de gauche-Gram en tête dans le 1er arrondissement de Lyon. Crédit : Pierre Maier.

Nathalie Perrin-Gilbert, candidate Front de gauche-Gram en tête dans le 1er arrondissement de Lyon. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon.

Elle fait donc 33,25% des voix sur le 1er arrondissement. Derrière Nathalie Perrin-Gilbert se trouve la candidate de Gérard Collomb, Odile Belinga, avec 25,86%, suivie de l’UMP (19,12%) et, encore après, la tête de liste écologiste Emeline Baume, avec 11,28% des voix.

Si celle que l’on appelle « NPG » a fait campagne sous l’étiquette de son « groupe de réflexion » Gram uni au Front de gauche, elle n’a certainement jamais imaginé fusionner avec les listes de Gérard Collomb. Pas de noeuds à se faire pour elle au soir du premier tour, puisqu’elle a montré son implantation forte dans le 1er.

Aline Guitard, candidate et porte-voix du Front de gauche à Lyon, a envoyé un communiqué ce lundi à la mi-journée s’indignant sur une situation prévisible : Gérard Collomb négocie à la carte, proposant des accords différents selon les arrondissements. En réponse, le Front de gauche-Gram se maintient là où il peut, c’est à dire sans surprise et logiquement dans le 1er arrondissement où il est arrivé en tête, et où NPG veut donc conserver sa mairie. Mais aussi dans le 4e, où Aline Guitard fait campagne elle-même.

En face, on imagine mal Gérard Collomb laisser le champ libre à NPG. C’est pourquoi dans l’accord global sur la ville, qui aboutit ce lundi à 17 écologistes intégrés parmi ses 21 colistiers, Gérard Collomb , Lui comme Doimanche soir, les écologistes justifiaient déjà leur maintien face à l’actuelle maire du 1er par un « accord global » sur l’ensemble de la ville.

« L’accord avec Gérard Collomb se fera sur toute la ville. Mais aussi sur toute l’agglomération, il faut que l’on regarde les résultats dans le détail », assurait en effet Pierre Hémon, adjoint écologiste au maire parti sur les listes autonomes d’EELV.

Ce que nous prédisions à la veille des élections s’est donc réalisé : c’est à Emeline Baume que Gérard Collomb a confié la mission de prendre la mairie du 1er à NPG. La contre-partie, en cas de victoire, sera certainement de confier la mairie à l’écologiste.

Cette dernière est pourtant arrivée seulement en 4e position, derrière la tête de liste de Gérard Collomb, Odile Belinga, et le candidat UMP. Les deux femmes se connaissent bien, Emeline Baume est conseillère municipale dans la majorité de NPG depuis 2008.

 

Comment l’UMP et le FN abordent le second tour

Le FN se maintient dans sept arrondissement sur neuf et réalise avec son principal candidat, Christophe Boudot, un score très notable de 18% dans le 8e arrondissement. Sur l’ensemble de Lyon, le FN fait comme sur l’ensemble de la France une poussée, augmentant son score d’environ deux points, avec 12,19% des voix.

Christophe Boudot, candidat FN à Lyon, au soir du 1er tour des municipales. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon

Christophe Boudot, candidat FN à Lyon, au soir du 1er tour des municipales. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon

Michel Havard, candidat UMP-UDI, a globalement bien mobilisé sur ce premier tour et, par conséquent, ne bénéficierait pas de grosses réserves de voix à aller chercher pour le second tour. C’est d’ailleurs pourquoi il a appelé les électeurs abstentionnistes à revoir leur jugement et à se rendre aux urnes.

Gérard Collomb ne dit pas autre chose. Mais la consigne a de quoi être plus solennelle de son côté : l’abstention, d’après l’analyse nationale, proviendrait surtout des électeurs de gauche.

Galvanisée, l’UMP peut se vanter d’avoir déjà dans son escarcelle le 6e, un arrondissement historiquement tenu par la droite, et le seul arrondissement de Lyon remporté dès le premier tour.

Michel Havard au soir du 1er tour des élections municipales à Lyon. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon.

Michel Havard au soir du 1er tour des élections municipales à Lyon. Crédit : Pierre Maier/Rue89Lyon.

Mais face aux accords entre Gérard Collomb et les listes à sa gauche, Michel Havard n’a pas grande chance de l’emporter même si, comme il l’a répété ce dimanche soir, « rien n’est joué ». Le candidat « de la droite et du centre » martèle que Gérard Collomb, qui n’a pas réussi à réunir toute la gauche derrière lui, sera pendant son prochain mandat « l’otage de la gauche dure » avec laquelle il aura certainement dû négocier.

 

 Le gouvernement socialiste ? Pas bienvenu à Lyon

Les cadres du gouvernement de François Hollande renouvelle les formules ce lundi pour tenter de redresser la barre :

« Il ne faut pas sanctionner les municipalités de gauche qui ont fait le travail. »

Gérard Collomb, maire de Lyon, président du Grand Lyon, mais également sénateur, avait l’habitude de maintenir une certaine distance avec le gouvernement socialiste. Il n’a eu de cesse de dire, de rappeler qu’il s’agissait d’une élection locale ; Michel Havard, bien sûr, comptait fortement sur un vote sanctionnant tout élu du PS.

Finalement, le recul global de la gauche n’a pas épargné Gérard Collomb. Dans une moindre mesure toutefois, car il affiche l’un des meilleurs scores parmi les maires socialistes de France. Concernant ses rapports distanciés affichés avec le gouvernement, Gérard Collomb ne risque pas de changer de cap.

 

Tous les résultats Lyon 2014 au soir du 1er tour 

Carte des résultats au soir du 1er tour à Lyon, par AFP.

Carte des résultats au soir du 1er tour à Lyon, par AFP.

Lyon – résultats du 1er tour dans le 1er arrondissement
Liste FDG-Gram : 33,46%
Liste de Gérard Collomb : 25,94%
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 19,12%
Liste EELV : 11,28%
Liste FN : 6,18%
Liste centriste (Eric Lafond) : 3,11%
Liste Lutte Ouvrière : 0,91%

Lyon – résultats du 1er tour dans le 2e arrondissement
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 47,12%
Liste de Gérard Collomb : 27,22%
Liste FN : 11,53%
Liste EELV : 6,06%
Liste FDG – Gram : 4,84%
Liste centriste : 3,23%

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 3e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 38,64%
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 28,01%
Liste FN : 12,37%
Liste EELV : 9,8%
Liste FDG-Gram : 5,42%
Liste centriste : 4,64%
Liste Cheminade : 1,13%

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 4e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 34,26%
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 24,46%
Liste EELV : 11,87%
Liste FDG-Gram : 10,02%
Liste FN : 8,57%
Le défi citoyen : 3,11%
Liste centriste : 2,84%
Croix-Rousse : 1,93%
Lutte Ouvrière : 0,93%

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 5e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 36,29%
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 35,66%
Liste FN : 11,32%
Liste EELV : 8,17%
Liste FDG-Gram : 4,58%
Liste centriste : 3,04%
Liste lutte ouvrière : 0,94%

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 6e arrondissement, remporté par l’UMP
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 50,06 %
Liste de Gérard Collomb : 26,79 %
Liste FN : 10,42 %
Liste EELV : 6,19 %
Liste centriste : 3,40 %
Lyon FDG-Gram : 3,13 %

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 7e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 38,81%
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 23,85%
Liste FN : 13,05%
Liste EELV : 10,88%
Liste FDG-Gram : 7,75%
Liste centriste : 3,63%
Lutte ouvrière : 1,14%

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 8e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 40,30 %
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 23,21 %
Liste FN : 18,45 %
Liste EELV : 7,74 %
Liste FDG-Gram : 5,44 %
Liste centriste : 3,16 %
Liste Lutte Ouvrière : 1,71 %

Lyon – Résultats du 1er tour dans le 9e arrondissement
Liste de Gérard Collomb : 45,67 %
Liste de Michel Havard (UMP-UDI) : 22,10 %
Liste FN : 13,78 %
Liste EELV : 7,54 %
Liste FDG-Gram : 5,61 %
Liste centriste : 3,67 %
Liste Lutte Ouvrière : 1,63 %

 

> Mise à jour lundi 24 mars à 12h40 suite au communiqué du Front de gauche-Gram concernant sa position pour le second tour.

> Mise à jour lundi 24 mars à 21h avec le communiqué des listes Inspirez Lyon (EELV) et Evidemment Lyon (Gérard Collomb).

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 542 visites. 1 commentaire.