Elections municipales 2014  Politique 

Mélenchon, Duflot, Belkacem, Valls… Les guests nationales sont-elles bienvenues pour soutenir les candidats à Lyon ?

actualisé le 20/03/2014 à 15h50

Quand elles ne se présentent pas elles-mêmes, les figures nationales des partis politiques, ministre, ex-ministre, secrétaire national et consorts, n’hésitent pas à mouiller la chemise et à sillonner la France pour apporter un soutien si ce n’est people au moins résonnant aux candidats aux élections municipales.

 

Nicolas, Carla, Marine, Najat et Manuel

A Lyon, la valse a déjà été amorcée par Michel Havard, candidat UMP-UDI, qui s’est fait prendre en photo aux côtés de Nicolas Sarkozy venu accompagner sa femme Carla Bruni-Sarkozy à son concert du 24 janvier dernier à la Bourse du Travail.

Carla Bruni enlace Emmanuel Hamelin, candidat sur la liste UMP-UDI à Lyon (photo sur le Facebook du candidat).

Carla Bruni enlace Emmanuel Hamelin, candidat sur la liste UMP-UDI à Lyon (photo sur le Facebook du candidat).

Mi-février, c’est à Laurent Wauquiez, ex-ministre aux affaires européennes et promoteur de la Droite sociale, que l’équipe UMP a pu faire visiter Lyon.

Christophe Boudot, candidat FN, a lui aussi accueilli une personnalité nationale, en la personne de Marine Le Pen herself, lors d’un meeting qui a constitué le point d’orgue de sa campagne le 1er mars dernier.

La porte-parole du gouvernement, ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem passera par l’agglomération ce vendredi 21 mars, pour soutenir des candidats PS. Renaud Gauquelin, notamment, le maire sortant de Rillieux-la-Pape, mais aussi Lotfi Ben Khelifa à Vénissieux. Puis Manuel Valls la rejoindra pour soutenir Martine David à Saint-Priest. Mais surtout pas de passage, même amical, par Lyon. Celle qui fût adjointe de Gérard Collomb et que le maire actuel considère avoir fait grandir en politique, n’y est pas la bienvenue pour la campagne, comme tout ministre ou personnalité liée au gouvernement de François Hollande.

 

Surtout personne pour Gérard Collomb

L’actuel maire PS tient en effet à tenir éloigné tout ce qui pourrait provenir de son parti, dont les insignes sont totalement absents de ses documents de campagne.

Pas question que la mauvaise réputation du gouvernement socialiste ne vienne entacher le « modèle lyonnais » que Gérard Collomb s’escrime à promouvoir depuis deux mandats, et qu’il donne même en exemple, à prendre pourquoi pas au niveau national.

C’est ce que ses adversaires lui reprochent sans cesse en essayant de lui recoller sur le front une étiquette PS qui, décidément, ne semble pas adhérer à sa peau d’élu local : voter en tant que sénateur les propositions de son parti et les critiquer sans ménagement à l’échelon lyonnais. Gérard Collomb avait ainsi commencé son grand meeting de février : « il s’agit d’une élection locale ». Un vote contre lui pour sanctionner le gouvernement socialiste, il n’y croit pas.

 

Cécile, Jean-Luc et Laurent pour la fin de partie

Jean-Luc Mélenchon, le co-président du Parti de Gauche, est passé vendredi à Lyon pour soutenir les listes Front de gauche-Gram, et plus particulièrement Andréa Kotarac, tête de liste dans le 8e arrondissement pour se balader dans le quartier des Etats-Unis.

On note que Jean-Luc Mélenchon n’est pas venu le même jour que le secrétaire national du PCF qui, lui, programme un voyage à Lyon le mercredi 19 mars pour le meeting annoncé comme une « fête populaire » à la Croix-Rousse (4e). Il devait venir avec d’autres leaders du Front de gauche dont Martine Billard, la co-présidente du Parti de Gauche. Mais il n’y aura donc pas de photo Mélenchon-Laurent. Rien de plus normal, puisque l’ancien candidat à la présidentielle reproche toujours aux communistes de s’être alliés dès le premier tour avec le PS dans plusieurs grandes villes dont Paris.

La militante Cécile Duflot (et non la ministre du Logement, comme l’ont bien précisé ses camarades d’EELV) est arrivée en fin d’après-midi ce jeudi dans la polluée agglomération lyonnaise. Elle a commencé sa tournée de soutien par Villeurbanne où elle est allée « à la rencontre des habitants », selon la formule consacrée en compagnie de Béatrice Vessiller, la tête de liste écolo.
Ce vendredi matin, elle sera à Lyon avec Etienne Tête et Emeline Baume, les co-prétendants à la mairie de Lyon. La dernière fois qu’elle était venue soutenir un candidat, c’était pour les législatives en 2012, et ça ne s’était pas très bien passé.

> Mise à jour le 15/03 à 19h50, précision suite au commentaire de fred : Pour les municipales, le seul meeting commun des deux leaders du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent, a eu lieu vendredi 14 mars à Nîmes.

> Mise à jour ce 19 mars à 19h suite à l’annonce de la venue de Najat Vallaud-Belkacem dans l’agglomération lyonnaise.

> Mise à jour le jeudi 20 mars avec l’annonce de la venue de Manuel Valls et de la tournée de soutien passant par Vénissieux et Saint-Priest.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 469 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 537 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.