Actualité 

Un marché éphémère pour la Halle de la Martinière ce samedi

La Halle de la Martinière reste désespérément vide. Après le retrait du lauréat de l’appel d’offre lancé par la Ville, Saveurs du coin, en octobre 2013, le groupement du « Marché de la Martinière » (soit l’association Halle Mart’) espère cette fois se faire entendre et faire accepter son projet maraîcher.

Halle Mart’ a notifié par courrier son intention de maintenir son projet de reprise à Nicole Gay et Marie-Odile Fondeur, adjointes au Patrimoine et au Commerce de la Ville de Lyon. Dans ces courriers, le collectif affirme être en mesure de « présenter une offre financièrement équilibrée en l’absence de participation de la Ville de Lyon. ». Tout en déplorant cette absence d’implication de la Ville dans un projet qui touche les habitants.

L’association organise ce samedi 15 mars, de 9h30 à 13h30, un marché éphémère, place Rambaud, devant la Halle de la Martinière (Lyon 1er). Objectif : échanger avec les habitants autour de ce projet. Halle Mart’ entend également présenter aux résidents les engagements des différents candidats aux municipales de mars en faveur de leur projet.

Ainsi, Nathalie Perrin-Gilbert, actuelle maire du 1er arrondissement candidate à sa succession, sur une liste Front de gauche-Gram, déclare sur sa page Facebook :

« Nous ferons de la Halle Martinière une priorité car cette halle est un équipement structurant pour la vie du quartier Sathonay /Saint Vincent. Nous réintégrerons la halle dans le patrimoine public de la Ville, nous la réhabiliterons et en confierons la gestion et l’animation à un regroupement de producteurs locaux. »(Publication de Nathalie Perrin-Gilbert.)

 

La candidate écologiste pour le 1er arrondissement, Emeline Baume, affirme également son soutien « à la mise en place d’un lieu de distribution alimentaire en circuit court dans ses définitions géographique et économique », comme proposé par le collectif.

Elle va même jusqu’à affirmer que la Ville devrait prendre des parts dans ce projet  » afin d’accompagner la prise de risque et de bénéficier aussi à moyen et long terme du retour sur investissements ».

Du côté de l’actuel exécutif local, le son de cloche pourrait être différent. Lyon Capitale rapporte ainsi que la Ville, en plus de ne pas donner de réponse avant le premier tour des élections municipales, pourrait bien ne pas s’engager du tout financièrement. La Ville devrait relancer un appel à projets, après les élections.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 558 visites. 2 commentaires.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 016 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une petite manif de rentrée contre la loi travail

par Laurent Burlet. 2 416 visites. Aucun commentaire pour l'instant.